Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité

5 villes à envisager si vous voulez travailler à l’étranger

17 Avril 2019
Rémi Lepage
Notez



En 2018, on dénombrait entre 56 et 57 millions d’expatriés dans le monde, selon l’étude annuelle Expat  insider , dont près de 50% ont choisi l’Europe. Si la destination est un facteur majeur dans la réussite de ce projet de vie, les attentes de chacun concernant leur futur pays d’accueil divergent. Petit tour d’horizon des 5 villes à envisager selon vos critères, si vous voulez tenter l’expérience de l’étranger.


Stockholm, la vie de famille avant tout.

Partir vivre à l’étranger n’est déjà pas chose facile lorsque l’on part seul, alors quand on décide de s’y installer  en famille, il y a certains points à ne surtout pas négliger.

Avec une politique économique stable, 480 jours de congés parentaux, 120 journées « enfant malade », le plafonnement des frais de garde d’enfant et même la gratuité des transports dans certaines villes pour ceux qui utilisent une poussette, Stockholm et plus généralement la Suède est la destination à privilégier.


Prague, l’eldorado de l’emploi.

Grâce à une conjoncture économique parmi les plus favorable s d’Europe, le besoin en recrutement en République Tchèque est immense. Et pour cause, le taux de chômage de seulement 3%, est le plus faible d’Europe et se situe largement en dessous de la moyenne européenne qui s’élève quant à elle ò 6,9%. C’est aussi l’endroit idéal pour ceux qui souhaitent évoluer plus rapidement dans leur carrière !


Vienne, la plus agréable à vivre.

Élue la ville la plus agréable à vivre du monde, selon The Economist. la capitale autrichienne , évaluée selon cinq grands critères (l’environnement, la culture, la stabilité , les services de santé et l’éducation), atteint le score quasi parfait de 99,1 et devient la ville avec les meilleures conditions de vie. Alors pour les amoureux d’espace verts, à la recherche d’une ville alliant un large choix de divertissements et un coût de la vie raisonnable, Vienne est définitivement le choix qui ravira la majorité des futurs expatriés.


Berne, le meilleur pouvoir d’achat

En moyenne un suisse gagne 72000 euros net par an. Alors même si la vie y est réputée pour être très chère, notamment à Genève et Zurich dont les loyers sont les plus élevés d’Europe, la Suisse reste un pays à envisager pour augmenter son pouvoir d’achat.


Luxembourg, la ville la plus sûre

Suite à l’enquête annuelle menée par Mercer, c’est le Luxembourg qui se hisse à la première place du classement des villes les plus sûres du monde. Le cabinet de conseil a ainsi analysés de nombreux facteurs tels que le niveau de criminalité, le respect de la loi, les forces de l’ordre, ou encore les relations internationales. De quoi partir en toute sérénité !

En résumé, avant de choisir la destination où s’installer, il est essentiel d’identifier ses attentes et d’analyser les différentes options disponibles. L’idéal étant sûrement de prévoir un court séjour d’immersion avant de prendre sa décision finale. Et pour cela exit l’hôtel et le taxi, pour avoir une idée réelle de la vie dans un pays il est préférable de vivre comme un local en optant pour un appartement et une voiture de location. S’il est assez simple aujourd’hui de trouver un appartement à un tarif raisonnable, les prix des locations de voitures peuvent varier du simple au double, il est donc préférable de rechercher les meilleurs offres disponibles grâce à un comparateur de location de voiture avant d’arriver sur place. Un projet d’expatriation peut coûter cher, toute économie est bonne à prendre !



Rémi Lepage


1.Posté par OneWorld RentalSG le 14/05/2019 07:11

Many people get some these wonderful information.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com