Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société

ECONOMIE ET SOCIETE

1 Français sur 3 récompenserait avec de l'argent un enfant pour sa participation aux tâches ménagères

4 Septembre 2019
Rémi Lepage
Notez



La rentrée scolaire est souvent le moment choisi par les familles pour mettre en place les nouvelles règles d'organisation familiale pour l'année à venir, et notamment de définir les tâches ménagères qui incombent à chacun pour l'année à venir. Pixpay solution de paiement à destination des adolescents (10-18 ans) et de leurs parents, a souhaité savoir si les parents rémunéraient les enfants à cette occasion.

La récompense financière pour des tâches ménagères effectuées par un enfant est-elle « monnaie courante » ?

D'après le sondage, près d'1 personne sur 3 se dit prête à rémunérer son enfant en échange de sa participation aux tâches quotidiennes de la maison. 7 % sont tout à fait favorables et 22 % pas opposés à l'idée. Au total, 29 % des sondés utiliseraient donc l'argent pour encourager un enfant à participer à la vie du foyer. A l'inverse, 71 % des Français se déclarent défavorables à cette idée. Autrement dit, demander à son enfant de l'aide pour les tâches domestiques du quotidien est considéré comme normal et, à ce titre, ils excluent toute forme de récompense financière.

Plus de 50 % des Français sont prêts à rémunérer leurs enfants pour des tâches plus exceptionnelles

Très logiquement, lorsque les Français sont interrogés sur le type des tâches méritant d'être rémunérées, une nuance très nette apparaît. Qu'ils soient pour ou contre, ils font la distinction entre tâches répétitives et normales et celles exceptionnelles. Ainsi, les Français sont plutôt ouverts lorsqu'il s'agit de rétribuer l'accomplissement de corvées que l'on peut considérer comme occasionnelles au sein d'un foyer. Parmi le top des tâches méritant une rémunération figurent :
  • Participer à des petits travaux bricolage (53 %)
  • Laver la voiture (52 %)
  • Tondre la pelouse (49 %)
A l'inverse, les petites tâches relevant du quotidien et de la vie de famille comme passer l'aspirateur (17 %) ranger sa chambre (13 %), mettre la table (12%), faire son lit (11%), étendre le linge (10%) ne sont que rarement rémunérées par les parents.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com