​Macron : « Vouloir me réduire à un banquier, c'est minable ! »

28 Octobre 2014
Ysope
Notez



Jeudi dernier sur France Inter, le ministre de l'Economie s'est énervé contre un auditeur qui le traitait de « banquier » et lui demandait s'il avait remboursé à l'Etat les frais de sa formation à l'ENA.

Déformation professionnelle
Déformation professionnelle
« J'ai fait quatre ans de banque, j'ai été huit ans fonctionnaire, avant cela j'ai fait des études de philosophie, a détaillé le ministre de 36 ans. Vouloir me réduire à un banquier, c'est minable ! », s'est-il emporté. Il n’a même hésité à comparer les propos de l’auditeur à ceux des « heures les plus sombres, les plus crépusculaires de l'histoire de notre pays ». Sans commentaire…


Ysope

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Nos chers ascenseurs Quel est le moyen de transport le plus utilisé en France ? La voiture ? Non. Le trai… https://t.co/Wpu4axgqzX
Jeudi 18 Janvier - 15:49
Robo advisor : quand l'humain rencontre le robot Inspirés par le succès de leurs homologues américains, les robo ad… https://t.co/LgREeshQld
Jeudi 11 Janvier - 15:55
88 % des directeurs envisagent des augmentations Bon à savoir avant les entretiens annuels d’évaluation : 88 % des… https://t.co/R2p3htB9bX
Mercredi 10 Janvier - 12:43
2018 : croissance et normalisatin monétaire 2017 s’achève sur la confirmation de la bonne santé de l’économie mondi… https://t.co/3qoNLjvCi1
Mercredi 10 Janvier - 12:28



2018 : croissance et normalisation monétaire

10/01/2018 - Emmnauel Auboyneau et Xavier D'Ornellas

Politique monétaire : la fin d'une décennie d'illusions

19/12/2017 - Emmanuel Auboyneau et xavier d'Ornellas

Croissance, confiance, mais pas de complaisance

14/12/2017 - Christophe Morel


Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com