​La Crise de Volkswagen : quel impact pour l’Euro ?

2 Octobre 2015
Antoine Balduino
Notez



Volkswagen AG a avoué avoir équipé 11 millions de véhicules dans le monde d’un logiciel capable de fausser les résultats des tests antipollution dont près d’un million de véhicules diesel vendus pendant ces dernières années en France ont été équipés du logiciel en question. La réputation de Volkswagen AG continue d’empirer…

La valeur des devises de Volkswagen AG baissent…

Pendant la première semaine suivant la révélation de l’incident, la valeur des devises de Volkswagen AG a baissé de presque 25% ; de nouveaux facteurs continuent à faire surface…  La perte de la valeur marchande a effacé environ $17.6 milliards de dollars dans la capitalisation boursière, et en même temps, le constructeur automobile géant doit faire face à des amendes qui sont estimées à $25 milliards de dollars.  Ces pertes pourraient encore augmenter si d’autres pays suivent la même procédure, lançant des investigations qui amèneront à encore plus d’amendes contre la fraude sur les contrôles antipollution aux Etats Unis.

Volkswagen AG représente à peu près 3.5% de l’indice boursier allemand (DAX) qui a baissé de 4.93% pendant la première semaine après la révélation.  Les nouvelles sur Volkswagen AG a eu un impact négatif sur les actions allemandes, surtout parce que l’économie de l’Allemagne compte très fort sur ses exportations, vu que  17.7% des expéditions internationales englobent la vente de véhicules.  Volkswagen va devoir rappeler environ 11 millions de véhicules, ce qui représente une pression financière importante sur le constructeur automobile. Pour se mettre à jour des changements des valeurs des devises de Volkswagen AG,  consultez FXPro .

Les effets sur l’Eurozone

L’Allemagne est l’économie la plus grande dans l’Eurozone puisqu’elle y représente 29% du PIB.  Le pays organise régulièrement des excédents commerciaux principalement en raison d'une forte exportation de voitures et d'autres machines. Si l'incident récent de Volkswagen AG démontre un impact important sur les exportations d'automobiles allemandes, cela pourrait avoir un effet négatif sur le commerce et par la suite sur le PIB du pays.  La Banque centrale européenne (BCE) est engagée à maintenir une politique monétaire accommodante concernant l’achat des obligations compris dans le programme de facilitation quantitative qui durera au moins jusqu’à septembre 2016. 

Récemment, les responsables politiques ont déclaré qu’une optimisation de la phase de stimulation du Plan d’action économique serait une option si on le juge nécessaire.  Si la croissance des exportations ralentit dans l’économie du plus grand pays de l’Eurozone, cela aura un impact sur leurs décisions.  L’Euro a déjà ressenti l’effet de la crise de la dette en Grèce, étant donné que l’Allemagne est un acteur principal en raison de ses 
excédents commerciaux , c’est en effet à l’heure actuelle l’acteur le plus fort qui doit faire face à des questions intérieures importantes.


Tags : Volkswagen
Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Nos chers ascenseurs Quel est le moyen de transport le plus utilisé en France ? La voiture ? Non. Le trai… https://t.co/Wpu4axgqzX
Jeudi 18 Janvier - 15:49
Robo advisor : quand l'humain rencontre le robot Inspirés par le succès de leurs homologues américains, les robo ad… https://t.co/LgREeshQld
Jeudi 11 Janvier - 15:55
88 % des directeurs envisagent des augmentations Bon à savoir avant les entretiens annuels d’évaluation : 88 % des… https://t.co/R2p3htB9bX
Mercredi 10 Janvier - 12:43
2018 : croissance et normalisatin monétaire 2017 s’achève sur la confirmation de la bonne santé de l’économie mondi… https://t.co/3qoNLjvCi1
Mercredi 10 Janvier - 12:28



2018 : croissance et normalisation monétaire

10/01/2018 - Emmnauel Auboyneau et Xavier D'Ornellas

Politique monétaire : la fin d'une décennie d'illusions

19/12/2017 - Emmanuel Auboyneau et xavier d'Ornellas

Croissance, confiance, mais pas de complaisance

14/12/2017 - Christophe Morel


Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com