TVA dans la restauration : un sacré casse-tête

13 Février 2012
Notez



Effective depuis juillet 2009, la TVA à 5,5 % dans la restauration avait pour objectif de redynamiser un secteur en perte de vitesse : stagnation de la fréquentation, investissement en baisse et une dépense moyenne figée à environ 12 euros depuis de nombreuses années. Malheureusement, six mois plus tard, le premier bilan de l’Insee était très mitigé.

La valse des prix

TVA dans la restauration : un sacré casse-tête
La baisse des prix n'était que de 1,41 % pour les restaurateurs et de 0,95 % pour les cafés. Pire encore selon NPD, sur l'ensemble de l'année, le prix payé pour un repas dans les restaurants traditionnels a reculé de seulement 0,4 %. On est donc encore bien loin des 3 % annoncés par les représentants de la profession lors des négociations avec le gouvernement.

Et les choses ne devraient pas s’arranger puisque, depuis quelques mois, le gouvernement a fait passé le taux de TVA de 5,5 % à 7 %... Mais tous ne sont pas concernés : un véritable casse-tête. Et si, lors de la baisse, les prix n’avaient pas suivi la même trajectoire, il ne fait aucun doute que les restaurateurs ne se gêneront pas pour augmenter les prix. Meilleure solution pour se tirer une balle dans le pied...



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Retraites : garder une vision à long terme https://t.co/dViHZaFYCU via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: #Licornes : sous le soleil des #fonds https://t.co/bLq2RwCrNQ #start-up
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Les ambitions de @PhilippeARRAOU à la tête de @bdofrance https://t.co/Sffw6A1bEp
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com