Dette : la boule de neige grandit

23 Juillet 2013
Notez



En juillet 2011, Économie et société consacrait un article à l'effet boule de neige de la dette. Deux ans plus tard, le phénomène ne s'est pas arrangé, bien au contraire. Avec la crise économique, la question de la dette des pays développés a refait surface. Aujourd’hui, ces pays sont dos au mur. Tous condamnent une politique budgétaire irresponsable. Pourtant, la dette croît surtout à cause de dettes accumulées par le passé. C’est l’effet boule de neige. Pour montrer ce point, nous allons calculer les dettes et déficits réellement produits durant deux périodes : 1981-1995 (14 ans) et 1995-2011 (16 ans). La période 1981-1995 a produit un surplus de dette de 102 milliards.

Une dette de 92 % du PIB

Dette : la boule de neige grandit
Le déficit public 2013 risque de passer des 3,7 % prévus dans le programme de stabilité aux alentours de 4 %. À tel point que la Cour des comptes demande de nouveaux plans d’austérité. Selon l’institution, la France devra réaliser 28 milliards d’économies en 2014 et 2015. La loi de finance pour 2013 avait déjà programmé des économies de dépenses de 10 milliards d’euros et 18,5 milliards de nouveaux prélèvements. Des économies insuffisantes.

La France n'est bien sûr par le seul pays concerné par ce phénomène. Selon des données publiées par l’office européen de statistiques Eurostat, la dette publique s’est de nouveau alourdie au premier trimestre 2013 dans la zone euro et son taux dépasse désormais 160 % en Grèce et 130% en Italie. Le ratio d’endettement a franchi au 1er trimestre la barre des 100% en Belgique, à 104,5% contre 99,8%, au trimestre précédent. Il était de 91,9%, en France contre 90,2% au trimestre précédent. Le Fonds monétaire international considère qu’une dette est supportable à long terme si elle ne dépasse pas 120% du PIB.




1.Posté par www.crisemajeure.fr le 27/07/2013 21:08

En France, la dette a augmenté de 50 % depuis le début de la crise, mais l'on minimise cet endettement à hauteur de 1835 milliards €, alors que le niveau réel de la dette est à minima de 4923 mds € (calcul de la Cour des comptes http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/05/28/20002-20130528ARTFIG00604-ces-3090-milliards-de-dette-virtuelle.php )

un endettement qui augmente de 12 milliards € par mois, soit pour 2013 : 75.000 € à rembourser par habitant - 100.000 € si l'on inclut les dettes des banques. Le calcul de la Cour des comptes s'obtient en incluant les valeurs de diverses caisses parapubliques qui au fil des années n'ont pas été comptabilisées (hors bilan), ni provisionnées, par exemple les 1200 mds € pour le paiement des retraites des fonctionnaires dont la provision n'a pas été imposée par Bruxelles, faute de rendre publique la totale faillite de l'Etat français.

2.Posté par La_rebelle le 16/08/2013 22:02

Pff, ça sent l'hiver je trouve !!

Evitons de parler de la dette américaine, de la dette japonaise, de la dette anglaise....pour ne parler que de la dette française !

En ce qui concerne les retraites, c'est l'Allemagne qui a un gros problème. Faute de démographie, l'Allemagne ne va plus pouvoir payer ses retraités !!

http://www.les-crises.fr/demographie-france-allemagne/

Et, n'oublions pas que c'est la dette PRIVEE que l'on demande aux peuples de payer !!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Retraites : garder une vision à long terme https://t.co/dViHZaFYCU via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: #Licornes : sous le soleil des #fonds https://t.co/bLq2RwCrNQ #start-up
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Les ambitions de @PhilippeARRAOU à la tête de @bdofrance https://t.co/Sffw6A1bEp
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com