Les taxes pèsent toujours plus lourd dans le budget auto

13 Juin 2014
Rémi Lepage
Notez

Le budget annuel d’un automobiliste roulant à l’essence s’élève à 5 705 € (en baisse de 5,7 %) pour 8 900 km parcourus (+ 1,7%) ; celui d’un véhicule Diesel est de 7 687 € (soit - 3,8 %) pour 15 271 km parcourus. Un budget de l'automobiliste en baisse, mais des taxes qui pèsent toujours plus lourd.



Comme chaque année, l’Automobile Club Association (ACA) publie les résultats du « Budget ACA de l’Automobiliste ». Photographie objective des dépenses annuelles moyennes de l’automobiliste français « type » au cours de l’année précédente, cette étude a pour objectif d’observer l’évolution des comportements commerciaux et financiers des principaux « partenaires » de l’automobiliste (constructeurs, réparateurs, établissements de crédit, assureurs, pétroliers, percepteurs de taxes, etc.).

La voiture "low cost" revient chère à l'usage

Afin de connaître l’évolution des coûts des différents postes du budget à modèle égal, d’une année sur l’autre, l’ACA a comparé deux voitures neuves de 2013 : une Clio TCe 90 Energy Zen eco² de 4 CV Essence et une Peugeot 308 1,6 l HDi Fap Access Diesel, à leurs modèles correspondants de 2012. Face aux deux véhicules de référence, l’ACA a également examiné le budget d’un acquéreur de voiture « low cost » Dacia Logan ainsi que celui d’un automobiliste roulant à bord d’une Toyota Prius hybride (électrique + essence). 
 
  • Véhicule essence (Clio TCe 90 Energy Zen eco² de 4 CV)
Le parcours moyen de l’automobiliste circulant dans une voiture particulière fonctionnant à l’essence est passé de 8 751 km en 2012 à 8 900 kms en 2013 (soit + 1,7%) pour 8900 km parcourus (+ 1,07% par rapport à 2012). 2013 a été une année inhabituelle qui a vu le budget global de la Clio diminuer de 5,7 % à 5 705 €, en raison d’un poste «  achat-reprise » en nette baisse, d’un poste « carburant » en baisse, malgré la hausse du kilométrage annuel, et d’un poste « entretien » quasi stable. A kilométrage égal (8 900 km), le budget de la version diesel est de 4,10 % plus élevé que celui de son homologue essence ; il lui faudra donc parcourir 17 885 km pour obtenir le même budget global que la Clio essence. Au-delà de ce kilométrage annuel, c’est la Clio diesel qui devient plus économique. 
 
  • Véhicule Diesel (Peugeot 308 1,6 l HDi Fap Access Diesel)
Elue « Voiture de l’Année » 2014, la Peugeot 308 1,6 l HDi Fap Access, qui emet 95 g de CO², a regagné un bonus de 200 € perdu l’année précédente. En 2013, son propriétaire a parcouru 15 271 km, soit 97 km de moins qu’en 2012. Une baisse nette de 6,6% du poste « achat reprise » et une moindre consommation combinée à une baisse du prix du gazole (et du kilométrage) qui diminue le poste « carburant » ont permis à la nouvelle 308 de faire baisser le budget total de 3,8 %, soit 7 687 € contre 7 991 € en 2012.       
       
  • Voiture « Low Cost » (Dacia Logan Diesel)
Comme l’année précédente, l’ACA a examiné le budget d’une Dacia Logan diesel dite voiture « low cost » en la comparant à une Clio diesel, les deux véhicules étant produits par le même groupe. Avec un budget de 4 988 €, la Dacia Logan coûte sur l’année 1 000 € de moins que la Clio diesel (5 940 €), cela grâce à un poste « achat-reprise » moins élevé d’un tiers par rapport à la Clio diesel, mais un poste « carburant » 12 % plus élevé que celui de sa moderne cousine Clio Diesel. Au final, un budget « low cost » qui n’est que de 16 % inférieur à celui d’une Clio diesel ; économique à l’achat mais pas à l’usage !
 
  • Voiture Hybride (Toyota Prius)
 Pour la première fois, l’ACA a calculé le budget d’un véhicule hybride type. La Toyota Prius est une nouvelle proposition à l’automobiliste pour ses déplacements. Une conception avant-gardiste, plus complexe, demande aujourd’hui un investissement annuel de 8 782 € pour une berline écologique, silencieuse et peu gourmande, autant en ville que sur route, tout en évitant le gazole. La Prius hybride se rapproche du diesel pour les « rouleurs ». Elle représente néanmoins un coût supplémentaire de 14% par rapport à une 308 diesel à boite mécanique ; les deux véhicules parcourant le même kilométrage annuel de 15 271 km. En résume, l’hybride propose une alternative au diesel, sous réserve qu’il conserve le bonus 14 fois plus élevé que celui de la Peugeot 308 diesel, soutenue de son côté par un carburant nettement moins taxé.


L’avenir de l’automobile appartient-il à l’électrique ?

Face à une taxation de 20 % sur la grande majorité des produits et des services, les cinq véhicules de référence sont taxés de 29,9 % à 34,2 % pour l’ensemble acquisition et usage. Le gazole supporte 96 % de taxes (soit près de 5 fois la TVA) et le super 128 % (plus de 6 fois) ! Le poste « péage » continue de grimper : trois fois plus vite que l’inflation (2,0 % contre 0,7 % l’an passé).  « L’avenir du déplacement individuel est partiellement technologique et lourdement fiscal ! » déclare Didier Bollecker, Président de l’Automobile Club Association qui estime que « ce sont les décisions prises en matière de politique fiscale automobile qui seront déterminantes pour garantir une évolution vers des véhicules encore plus vertueux. »
 
Les objectifs fixés en 2009 en matière de ventes et d’infrastructures n’ont pas été atteints. Le développement des véhicules électriques passe par les flottes d’entreprises, avec quelques conditions favorables :

• la législation en matière de CO²,
• apaisement des vitesses en ville,
• 82 % des Européens effectuent moins de 100 km par jour,
• le pétrole va probablement coûter plus cher,
• dans les ménages multi-motorisés, il y a une place électrique pour la deuxième voiture, principalement utilisée en ville ou pour de courts trajets.
 
Le marché des véhicules électrifiés (hybrides et électriques) est encore très incertain compte tenu du surcoût important qu’ils représentent. Des progrès sont également attendus en matière de motorisations essence, qui amèneront certainement les deux techniques à une large cohabitation sur le marché.


Rémi Lepage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



La directive MIF 2 bouleverse les pratiques sur les marchés: Les acteurs devront assumer... https://t.co/um92fc5kCg https://t.co/KzRcvmczf9
Jeudi 20 Avril - 19:52
La filière bois profite de la hausse des prix: L’indice général du prix de vente des... https://t.co/UBSr4cUKPF https://t.co/BLOPaRyNqQ
Jeudi 20 Avril - 19:52
Quels impacts économiques suite au référendum en Turquie: Le taux d’approbation du... https://t.co/mDJnFYZWh5 https://t.co/hF2d5LCReS
Jeudi 20 Avril - 19:52
Les banques face aux Gafa: Google, Apple, Facebook et Amazon font trembler la planète... https://t.co/v8kA7lIb62 https://t.co/hjUgAkLm4U
Jeudi 20 Avril - 19:52





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com