​L’alarme, le meilleur moyen pour prévenir les cambriolages

2 Février 2015
Antoine Balduino
Notez



En 2013, 5,7 millions d’atteintes aux biens ont été déclarées en France selon l’Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales (ONDRP). A elles seules, les tentatives de cambriolage se sont élevées à plus de 1 million, soit une tentative toutes les 30 secondes. Chaque année, plus de 2 % des ménages Français sont donc concernés par une effraction touchant leur l’habitation. Pourtant des solutions simples existent pour éviter que vous ne veniez alourdir les prochaines statistiques.

Privilégier les alarmes sans fil à transmission GSM


Si l’usage de systèmes de vidéo-surveillance est en voie de démocratisation au sein des habitations, seule l’installation d’une alarme maison permet de limiter fortement les risques. Dans 95 % des cas, les cambrioleurs fuient lorsqu’ils entendent le son de l’alarme. Et s’ils ne fuient pas, cela limitera la durée de l’intrusion et donc des pertes potentielles. Les systèmes d’alarme de base comprennent généralement une centrale, quelques capteurs volumétriques et d’ouverture, une sirène et des télécommandes, mais certains systèmes peuvent associer des détecteurs extérieurs ou encore envoyer un brouillard aveuglant. Les alarmes sans fil, facile à poser et économique, sont les plus utilisées.  

Pour choisir votre alarme, privilégier celles capable de vous alerter en temps réel. En cas d'intrusion, l'alarme de maison se déclenche et sonne. Le transmetteur téléphonique vous prévient alors sur votre téléphone.  Il en existe deux types :

- Le transmetteur alarme GSM : il fonctionne avec une carte SIM (généralement non fournie) à se procurer en boutique de téléphonie mobile. Pour que l’alarme GSM   vous prévienne, la carte SIM doit être créditée et le réseau de l'opérateur disponible. Ce transmetteur est particulièrement recommandé pour les lignes en dégroupage total ou les résidences secondaires.

- Le transmetteur alarme RTC/ADSL : il s'appuie sur votre ligne téléphonique fixe ou sur la ligne ADSL de votre opérateur Internet. Il est alors nécessaire de vérifier que votre ligne ADSL soit compatible avec le transmetteur téléphonique de l’alarme.  
Une fois votre système choisi, il ne reste plus qu’à l’installer. En quelques heures votre habitation sera sécurisée et vous serez prévenu à la moindre effraction !


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Formation professionnelle : Chômage de masse ? Solution de masse !: Jamais le chômage n'a été aussi élevé en...… https://t.co/ejVF8XwzLg
Vendredi 20 Octobre - 16:25
La collaboration : nouvelle martingale des entreprises face aux acteurs du numérique: L’univers de la... https://t.co/OTIXdhUuvT
Vendredi 20 Octobre - 16:10
RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com