Une levée de fonds record de 70 milliards de dollars pour Petrobras

6 Septembre 2010
Notez



Une levée de fonds record de 70 milliards de dollars pour Petrobras
Longtemps repoussée, l’augmentation de capital de la compagnie d’hydrocarbure brésilienne Petrobras aura bien lieu. Fixée au 30 septembre, cette levée de fonds d’un montant record de 70 milliards de dollars a pour objectif de financer une partie du programme d’investissement de 224 milliards de dollars sur les cinq prochaines années.

Avec cet argent, le géant brésilien veut financer l'exploitation des gigantesques réserves au large du pays. Ce pétrole est enfoui entre 5 000 et 7 000 mètres sous la mer d'où le coût pharamineux de l'investissement.

Pour lever un telle somme, le seul recours à la dette était inenvisageable. En effet, il aurait fait exploser le ratio dette sur actifs, actuellement de 34 %, contre 28 % l'année dernière. D’autant plus que les agences de notation menaçaient de rabaisser leur appréciation du risque de défaut de l'entreprise si ce rapport dépassait 35 %.

Une capitalisation de près de 50 % du chiffre d’affaires

La plus grande partie de cette augmentation de capital va se faire sous la forme d'une cession à Petrobras de réserves pétrolières détenues par les pouvoirs publics. Le gouvernement apporte de cette façon l'équivalent de 42,5 milliards de dollars auxquels il faut ajouter l'achat de nouvelles actions. La Caixa Economica Federal et la Banque d'investissement BNDES, principaux établissements publics, ainsi que le Fonds souverain du Brésil, seront aussi mis à contribution. Conséquence, le poids de l'État dans l'entreprise devrait augmenter. Il est actuellement de 32 %.

Les investisseurs évaluent la demande d'actions entre 14 et 25 milliards de dollars. Au total, la levée de fonds pourrait ainsi atteindre entre 63 et 72 milliards de dollars, ce qui équivaut à une recapitalisation oscillant entre 42 et 49 %, puisque le groupe pèse actuellement 148 milliards de dollars.

Un baril estimé à 8,51 dollars

Néanmoins, une interrogation subsiste. Le prix du baril de pétrole. Dans ces calculs, Petrobras a estimé que le prix du baril atteindrait 8,51 dollars alors qu’il oscille aujourd’hui entre 5 et 6 dollars. Un pari qui ne semble pas trop risqué tant la demande de pétrole va se faire rare dans les prochaines années.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Formation professionnelle : Chômage de masse ? Solution de masse !: Jamais le chômage n'a été aussi élevé en...… https://t.co/ejVF8XwzLg
Vendredi 20 Octobre - 16:25
La collaboration : nouvelle martingale des entreprises face aux acteurs du numérique: L’univers de la... https://t.co/OTIXdhUuvT
Vendredi 20 Octobre - 16:10
RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com