Un français sur 4 tenté de falsifier un document

7 Décembre 2009
Notez



Un français sur 4 tenté  de falsifier un document
Les Français pro de la falsification ? En tout cas, ils n’ont pas peur de déclarer avoir tenté de falsifier un document. Un quart d’entre eux avoue avoir déjà été tenté de falsifier un document. Un élément à prendre en compte pour l’identité nationale ? Mais que l’on se rassure, 10 % "seulement" sont finalement passés à l’acte, contre 70% qui affirment avoir finalement reculé.

Parmi les causes invoquées, on retrouve l’urgence de délais (30 %), les raisons pécuniaires (60 %) et les éléments honorifiques (10 %). La gamme des documents falsifiés est très étendue. La moitié des personnes interrogée pense que les documents les plus simples à fausser sont les justificatifs de domicile. Suivent de près les certificats de scolarité (41 %), diplômes (38 %), et fiches de salaires (35 %).

Méthodologie

Enquête en ligne réalisée à partir de la newsletter du site Net-iris, adressée le 6 novembre 2009 à 83 369 personnes. Avec une grande majorité de seniors (61 % ont plus de 45 ans) contre 7% de jeunes de 15 à 25 ans et 38% entre 26 et 45 ans et une parité homme femmes respectée (respectivement 48% et 52%), l’échantillon d’individu interrogé représente plutôt bien la population française.

           


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com



Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Euro : une dévaluation qui arrive à point nommé http://t.co/RVjcFa0vCE
Vendredi 22 Août - 16:55
Travail de nuit en hausse ! http://t.co/zJyhhP4wXR
Vendredi 22 Août - 15:25
Inégalité record en Angleterre ! http://t.co/lkJmz85Irz
Jeudi 21 Août - 15:27
Hollande et la déflation... http://t.co/46tBylcrPW
Jeudi 21 Août - 15:11






Lexique de Sciences économiques et sociales


bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com