Un budget européen d’environ 1 000 milliards d’euros

26 Novembre 2012
Notez



Les dirigeants de l’Union européenne discutent depuis jeudi dernier du budget 2014-2020. Deux éléments rendent la négociation plus sensible que d’ordinaire : la crise économique, qui incite certains États à vouloir couper dans les dépenses, et le nombre des parties prenantes. En 2004, quand avait commencé l’élaboration du précédent budget pluriannuel pour la période 2007-2013, l’Union européenne ne comptait que 15 membres. Ils sont aujourd’hui 27...

La France accro à la PAC

Un budget européen d’environ 1 000 milliards d’euros
Les contributions financières de chaque État membre au budget de l'UE sont équitablement réparties. Chaque pays prélève un pourcentage de TVA, et 1 % de son revenu national brut (RNB). Son montant, qui devrait avoisiner 1 000 milliards d’euros, ne fait malheureusement pas l’unanimité. Le premier ministre britannique, David Cameron entend s’opposer à tout budget dépassant un seuil tournant aux alentours de 930 milliards d’euros. De son côté, l’Allemagne propose que le budget représente 1 % du produit intérieur brut (PIB) européen, soit 960 milliards d’euros.

Outre le montant du budget, la question de sa répartition divisent encore plus. Ainsi, si la position de la France est à peu près similaire à celle de Berlin sur le montant global, elle diverge fortement sur les postes de dépenses à réduire. La France mise bien sûr tout sur la politique agricole commune (PAC) pour laquelle elle défend une enveloppe de 386 milliards d’euros, contre 270 milliards actuellement. Paris préférait plutôt tailler dans les ristournes sur le budget dont profitent plusieurs États, en premier lieu le Royaume-Uni, qui a bénéficié d’un chèque de 4 milliards d’euros en 2012, dont un milliard financé par la France.

La guerre est déclarée

Pour la défense de la PAC, la France peut compter sur le soutien du « club des amis de la cohésion », s’étant elle-même engagée à les soutenir. Ce « club » compte une quinzaine d’États, de l’est et du sud de l’UE surtout, emmenés par la Pologne. Ils militent pour le maintien à un niveau élevé des fonds destinés aux régions, qui représentent un tiers du budget 2007-2013. Bref, c’est la guerre et chacun tente de trouver des allier. Et dire que l’Europe vient de recevoir le Nobel de la paix.




1.Posté par La_rebelle le 03/12/2012 01:44

Un Nobel de la Paix encore bien critiqué, et ce par 3 prix Nobel de la paix !
http://www.leparisien.fr/flash-actualite-monde/le-nobel-de-la-paix-a-l-ue-est-illegal-selon-desmond-tutu-29-11-2012-2366449.php

Ils n'ont pas tord d'ailleurs.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Formation professionnelle : Chômage de masse ? Solution de masse !: Jamais le chômage n'a été aussi élevé en...… https://t.co/ejVF8XwzLg
Vendredi 20 Octobre - 16:25
La collaboration : nouvelle martingale des entreprises face aux acteurs du numérique: L’univers de la... https://t.co/OTIXdhUuvT
Vendredi 20 Octobre - 16:10
RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com