Six propositions pour faire évoluer l’auto-entrepreneuriat

24 Janvier 2012
François Hurel
Notez



Alors que l’inscription du millionième auto-entrepreneur vient d’être annoncée, la période est aussi l’occasion d’être à l’écoute de tous ceux qui souhaitent faire évoluer ou progresser le régime. Afin de contribuer aux débats qui s’annoncent, l’Union des Auto-Entrepreneurs (UAE) propose six mesures afin de poursuivre la reconnaissance de ses spécificités dans la grande famille des entrepreneurs. Des propositions qui pourraient faire l’objet d’une grande concertation entre les acteurs qui s’intéressent au régime.

Six propositions pour faire évoluer l’auto-entrepreneuriat
Pour l’UAE, il s’agit de participer aux débats qui s’annoncent et d’inviter les acteurs politiques à ne pas remettre en cause cette avancée entrepreneuriale qui a déjà séduit un million de français et qui donne un regard nouveau sur l’entrepreneuriat dans notre pays. Ces propositions et cette démarche de concertation ont la volonté de répondre aux différentes attentes, craintes et interrogations qui s’expriment afin qu’émerge un cadre structuré pour les auto-entrepreneurs.

1- La proportionnalité de la cotisation foncière des entreprises avec prélèvement à la source

La loi prévoit qu’après trois ans d’activité et comme tous les autres entrepreneurs les auto-entrepreneurs s’acquittent d’une contribution économique territoriale (ancienne taxe professionnelle). Afin d’en simplifier le prélèvement et d’en homogénéiser le montant sur tout le territoire, l’UAE propose, qu’elle soit, comme toutes les autres contributions fiscales et sociales, prélevée à la source en pourcentage du chiffre d’affaires réalisé.

2- Accompagner les auto-entrepreneurs

François Hurel, président de l'UAE (crédit photo : Richard Duart)
François Hurel, président de l'UAE (crédit photo : Richard Duart)
Aujourd’hui, 20% des auto-entrepreneurs deviennent entrepreneurs dans leurs deux premières années d’activité. Afin de donner plus de chance de croissance aux auto-entrepreneurs et augmenter ainsi ce nombre, l’UAE propose de développer toutes les formes d’accompagnement nécessaires et ainsi faciliter cette progression. Elle soutient d’ailleurs la proposition du Conseil Supérieur de l’Ordre des Experts Comptables une rencontre obligatoire d’analyse tous les trois ans. Dans cet esprit, elle propose également, avec le concours des réseaux, la mise en place de partenariats d’accompagnements individualisés entre un entrepreneur et un auto-entrepreneur volontaires.

3- L’obligation d’assurer la responsabilité professionnelle des auto-entrepreneurs

Afin de renforcer la sécurité des consommateurs mais également celle des auto-entrepreneurs, l’UAE souhaite rendre obligatoire le principe d’une assurance responsabilité civile professionnelle. Des partenariats avec des compagnies d’assurance ont déjà permis la création de contrats simples et financièrement adaptés à la dimension et aux secteurs des activités exercées.

4- Accessibilité aux aides Agefiph – instauration du régime pour les travailleurs handicapés

Actuellement, les personnes handicapées ne peuvent cumuler le régime d’auto-entrepreneurs sans perdre le bénéfice de leurs aides et services. L’UAE propose que, sous un plafond restant à déterminer, les personnes handicapées puissent bénéficier de ce régime sans perdre leurs droits.

5- Instauration du régime pour les agriculteurs

Aujourd’hui, les professionnels dépendants du régime social de la mutualité sociale agricole (MSA), ne peuvent être auto-entrepreneurs. L’UAE propose de donner à tous les ayants droit de ce régime la possibilité de devenir auto-entrepreneur.

6- Limiter par exception la durée du régime pour les fonctionnaires

Dans un certain nombre de cas, le bénéfice de l’auto-entrepreneuriat est accordé aux fonctionnaires dans la limite d’une durée de trois ans. L’UAE propose que cette exception au régime soit remise en cause pour que les fonctionnaires en bénéficient sans limitation de durée. Par exception, des commissions de déontologie pourront, au cas par cas, statuer sur la limitation de cette durée pour certains fonctionnaires.

François Hurel est président de l’UAE. Il a été l’auteur du Rapport au Gouvernement qui s’en est inspiré pour établir le régime de l’auto-entrepreneur. Seule organisation reconnue par le Gouvernement, l’UAE a pour mission de promouvoir et de défendre le régime de l’auto-entrepreneur et d’accompagner ces derniers tout au long de leur projet, de l’installation au développement. Via son site internet www.union-auto-entrepreneurs.com l’UAE met gratuitement à la disposition de tous les auto-entrepreneurs une série d’informations et de services proposés par plusieurs partenaires (ACFCI, APCE, AVIVA, CIC).


François Hurel


1.Posté par fopadéconé le 16/03/2012 23:30

Commentaire de > fopadéconé – le 09/03/2012
Auto-entrepreneur : souvent dans l’illégalité !
Le métier qu’ils exercent n’est pas autorisé .
Parlons concurrence:
En Micro-entreprise et Auto-entrepreneur , il est INTERDIT de faire de la location de matériel…!
Voir sur les sites internet … le nombres de loueurs dans l’illégalité .
Des prix défiants toute concurrence avec du matériel de bricoleur .
Sans TVA et 23% de charges c’est facile de louer à bas prix .
Le statut n’est pas respecté et PAS CLAIR .
Dans beaucoup de métiers : il faut « diplôme » , « formation » , « décennal » , « capacité de transport » .
INTERDIT de faire du transport en auto-entrepreneur !
VOUS…la FEDAE, Vous devez vérifier leur activité , avant de valider le dossier .
J’ai fermé mon entreprise de » Location de matériel » en juin 2011 après 16 années d’activité .
Aujourd’hui, je n’ai aucun revenu et chaque jour qui passe me coûte de l’argent sur mon entreprise.
Tout le matériel est à l’abandon.
Je ne suis pas inscrit à pôle-emploi , donc pas dans les stats .
Tous ceux qui ferme leur boutique sont dans la même situation ?
J’attends des explications sur cette anarchie.
Aucun contrôle par les services de la FEDAE ?
DGCCRF , Urssaf , Impôts ? Aucun Services Administratifs n’a pris en compte ma demande .
Pas sûre que les responsables réagissent sur ce message !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Ce que va changer le règlement européen sur les données personnelles ?: Le Règlement... https://t.co/g0v2dDD3dB https://t.co/bhbid8V8eg
Jeudi 22 Juin - 12:20
La croissance des prestations sociales au niveau le plus bas depuis 1959: La Direction... https://t.co/y7QuppJJxQ https://t.co/dI6zPkiApa
Jeudi 22 Juin - 12:09
Royaume-Uni : l'inflation s'envole: Hausse de l’inflation, dépréciation de la livre sterling, stagnation des... https://t.co/70FoQh92vY
Mercredi 21 Juin - 12:23
La France et l'Intelligence artificielle : relever le défi de la compétitivité: La... https://t.co/HM07Y7bpKe https://t.co/7Foc2KRTeQ
Mardi 13 Juin - 16:50





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com