Revenu des auto-entrepreneurs : la réalité des chiffres

20 Septembre 2012
François Hurel
Notez



Selon une étude de l'Insee, à peine un quart des pionniers du régime de l'auto-entreprise sont parvenus, sur ses trois premières années d'existence, à dégager un revenu continu et celui-ci était dans neuf cas sur dix encore en dessous du Smic l'an passé. Face à ces chiffres, l’UAE (Union des Auto-Entrepreneurs) tient à rappeler que pour une population hétérogène telle que celle des auto-entrepreneurs, les moyennes doivent être regardées avec analyse et mise en contexte. On ne peut pas s’étonner des chiffres publiés hier par l’INSEE qui sont le reflet exact de la réalité des auto-entrepreneurs, avec près de 70% d’entre eux qui cumulent un salaire, une ressource, une pension avec le régime de l’auto-entrepreneur.

Le SMIC pour 55 % de leur temps

Revenu des auto-entrepreneurs : la réalité des chiffres
C'est pourquoi les revenus perçus doivent être rapportés au prorata du temps réel consacré à l’activité d’auto-entrepreneur. Interrogés en avril dernier pour le 7ème Observatoire de l’auto-entrepreneur, les auto-entrepreneurs déclaraient consacrer en moyenne 55% de leur temps à leur auto-entreprise, avec seulement 21% d’entre eux y consacrant 100% de leur temps. Ainsi, si un auto entrepreneur gagne en moyenne un SMIC c'est pour environ 55% de leur temps. Pas si mal que ça !

François Hurel, président de l'UAE (© : Richard Duart)
François Hurel, président de l'UAE (© : Richard Duart)
Le régime de l’auto-entrepreneur est un régime universel qui offre la possibilité à tous, jeunes ou moins jeunes, actifs ou retraités, demandeurs d’emploi, de conserver leur situation, revenus et activité et d’être en plus auto-entrepreneur. Il permet aussi d’exercer à titre exclusif. Ainsi, les retraités peuvent augmenter leur pension parfois de 30 %, les salariés peuvent compléter leurs revenus, et les demandeurs d’emploi, qui continuent d’être indemnisés, trouvent à travers l’auto-entreprise un lien pérenne avec le monde du travail.

À propos de l’auteur : François Hurel est président de l’UAE. Il a été l’auteur du rapport au gouvernement qui s’en est inspiré pour établir le régime de l’auto-entrepreneur. L’UAE a pour mission de promouvoir et de défendre le régime de l’auto-entrepreneur et d’accompagner ces derniers tout au long de leur projet, de l’installation au développement. Via son site internet www.union-auto-entrepreneurs.com, la seule organisation reconnue par le gouvernement met gratuitement à la disposition de tous les auto-entrepreneurs une série d’informations et de services proposés par plusieurs partenaires (ACFCI, APCE, AVIVA, CIC).


François Hurel


1.Posté par fopadéconé le 21/09/2012 12:16

Concurrence déloyale : Il y a tout ceux qui font de la location !
interdit en auto-entreprise .
interdit aussi en micro-entreprise .
Combien d' A-E exerce une activité non autorisé ?
Voir sur le site leboncoin.fr le nombre de particuliers et A-E qui louent des chapiteaux , remorques ...ect .
Aucun contrôle par la FEDAE pour vérifier le métier exercé par les auto-entrepreneurs .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Onboarding : La technologie, alliée des néobanques face aux obligations réglementaires:... https://t.co/AuTdljeTEM https://t.co/j9N7yitVpY
Mardi 19 Septembre - 11:32
La politique monétaire sur le fil: Plus de deux ans après une création monétaire sans... https://t.co/pQrYU8qK74 https://t.co/JRNX4vZSO9
Mardi 19 Septembre - 11:22
RT @nbouzou: Comment recréer des emplois pour les classes moyennes à l'heure des robots et de l'IA ? Ma tribune pour Challenges. https://t.…
Mardi 19 Septembre - 11:12
RT @vincent_paes: "Nous assistons à une concentration du marché" Dominique Gaillard @Ardian # privateequity https://t.co/dRi72MMkPh
Mardi 19 Septembre - 11:12





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com