Rendons la dépense publique efficace !

18 Septembre 2012
Guillaume Cairou
Notez



Trop c'est trop ! Le rapport de l’inspection générale des finances sur les agences d’État révèle qu'il est temps d'agir. On ne peut pas d'un côté communiquer sur la réduction du train de vie de l'État et de l'autre laisser les effectifs des agences de l’État exploser. Au final, elles coûtent chaque année 50 milliards d'euros. Il y a une hypocrisie insupportable : les effectifs des agences ont augmenté de 6,1 % depuis 2007, alors que le nombre de fonctionnaires a baissé de 6 % dans le même temps !

Nomination d'un commissaire à la réduction des dépenses publiques

Rendons la dépense publique efficace !
On ne pourra pas aller vers la croissance dont tout le monde rêve avec une telle dépense publique qui pèse tant sur les ménages que sur les entreprises et qui étouffe l'ensemble du système. L'ampleur des déficits actuels et de notre dette publique est le résultat d'une dégradation continue des finances publiques depuis plus de 40 ans ! Nous considérons que corriger la trajectoire de la dette n'est plus une option car c'est la clé de notre croissance.

Comment, nous, entrepreneurs, pouvons accepter l'annonce du gouvernement portant sur les 10 milliards de baisses des dépenses publiques se résume à geler ponctuellement la hausse des dépenses. Pour améliorer la compétitivité, nous, entrepreneurs souhaitons la nomination d'un commissaire à la réduction des dépenses publiques. Baissons les coûts de structure de l'État, comme nous le faisons sans cesse dans nos entreprises.

La situation est bien trop grave pour attendre. Ne nous leurrons pas, il n'y a pas de politique sociale efficace possible sans croissance comme il n'y a pas de croissance possible sans réduction des dépenses publiques. La question de la compétitivité de nos entreprises doit être posée sans plus tarder.

Un euro de recettes pour trois euros de dépenses publiques supprimées

Guillaume Cairou, président du Club des Entrepreneurs
Guillaume Cairou, président du Club des Entrepreneurs
Nous sommes pour l'instant dans un pacte clairement inéquitable avec l'État. Il est temps qu'il entame une stratégie de redressement forte de ses comptes publics en privilégiant la réduction des dépenses plutôt que la hausse des prélèvements.

Nous, entreprises de croissance, sommes prêts à contribuer à certains efforts. Mais nous faisons trop peu pour réduire les dépenses publiques, ce qui est pourtant le grand problème de notre pays. Ce déséquilibre est très démotivant pour nous, entrepreneurs.

Rendons la dépense publique enfin efficace ! Pour cela, nous, entrepreneurs, formulons une autre proposition : acceptons enfin que pour une augmentation d'un euro des recettes fiscales, trois euros de dépenses publiques soient supprimées.

À propos de l'auteur : Guillaume Cairou est président du Club des Entrepreneurs, p-dg du Groupe DIDAXIS et membre de CroissancePlus.


Guillaume Cairou

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Le système redistributif réduit fortement la pauvreté: La Direction de la recherche, des... https://t.co/kHgU9thvTu https://t.co/9PDhpU94Bc
Mardi 25 Juillet - 12:09
Pleins feux sur les actions allemandes: Il y a quinze ans, Tim Albrecht reprenait la... https://t.co/7e4T1ffM6h https://t.co/09sixnz1mx
Lundi 24 Juillet - 17:14
RT @vincent_paes: Family business : la performance dans les gènes https://t.co/c0rFXOmv04 via @MagDecideurs
Lundi 24 Juillet - 10:19
RT @vincent_paes: Les #banques face aux #néo-banques : match nul ! https://t.co/38FF59tez0 via @MagDecideurs
Lundi 24 Juillet - 10:19





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com