Les actifs à l’assaut du marché de la colocation

14 Décembre 2013
Antonia Piersanti
Notez



Tandis que le pays sort à peine de la récession et que les chiffres du chômage tendent à se stabiliser, la crise aura impacté durablement les habitudes des consommateurs, notamment en termes de gestion de budget. En effet, les français recherchent activement des astuces qui leur permettront de faire des économies et cette tendance se reflète également dans l’émergence de nouveaux modes de vie, plus économiques.

500 euros pour Paris

D’après les derniers chiffres observés sur notre site Appartager.com, partager un logement n’est plus uniquement l’apanage des étudiants et des jeunes diplômés ; de plus en plus d’actifs se tournent également vers ce mode de vie. En analysant les données de plus de 20 000 utilisateurs, nous avons constaté qu’en dehors des mois d’été, le nombre d’actifs s’inscrivant sur le site pour chercher une colocation dépasse largement le nombre d’étudiants ayant le même objectif.

Actuellement le loyer national moyen en colocation s’élève à 400€, tandis qu’à Paris, la ville la plus chère, il est de 500€. Viennent ensuite Nice (452€), Marseille (431€) et Lyon (400€), Toulouse est pour sa part la ville la plus abordable où il faudra débourser 350€ pour louer une chambre. Lorsque l’on connaît le montant des loyers moyens en location classique, on comprend mieux pourquoi de plus en plus de locataires se tournent vers la colocation.

Le logement, l'un des principaux postes de dépenses

La colocation n’est plus considéré comme un mode de vie uniquement plébiscité par les étudiants, sur notre site nous observons la tendance s’accentuer parmi les actifs d’année en année. La crise a rendu les gens plus alertes concernant leurs finances, ils cherchent à réduire leurs dépenses mensuelles et le logement représente l’un des principaux postes de dépenses. L’engouement pour la colocation s’aligne donc sur cette tendance de fond.

L’instabilité qu’a connu le marché de l’emploi jusqu’à présent a poussé de plus en plus de personnes à la mobilité professionnelle. Cette nouvelle tendance a un impact direct sur le logement dans la mesure où ces personnes doivent pouvoir se loger rapidement. La colocation répond à ce besoin, d’autant plus qu’elle permet de louer une chambre pour une courte durée et qu’elle facilite l’insertion sociale dans une nouvelle ville.

10 conseils à suivre

La colocation peut par ailleurs également représenter une source de revenus complémentaires pour les propriétaires disposant d’une chambre libre dans leur logement. Les revenus issus de la location d’une chambre vacante peuvent en effet atteindre jusqu’à 4800€ par an. Si cette option vous intéresse, nous vous recommandons les astuces suivantes :

1. Assurez-vous de bien vérifier les différents documents fournis par le locataire. Idéalement et à défaut de bail faites-lui signer un accord dans lequel vous détaillez vos termes & conditions afin d’éviter d’éventuels accros futurs.

2. N’hésitez pas à vous renseigner sur votre futur locataire avant tout. Louer une chambre au sein de votre appartement ou maison lui donnera la possibilité d’accéder à vos biens et documents personnels, réfléchissez peut-être à investir dans un coffre fort.

3. Postez votre annonce en ligne sur des sites spécialisés afin de maximiser le nombre de contacts. Déposez votre annonce gratuitement puis triez les profils de colocataires qui vous correspondent. En devenant Membre Privilégié vous pourrez directement les contacter et ainsi trouver encore plus rapidement votre futur locataire.

4. Assurez-vous d’agrémenter votre annonce de photos de la chambre et de l’appartement ou de la maison. N‘hésitez pas à fournir une description détaillée afin d’attirer l’attention sur votre bien.

5. Décrivez le quartier, les transports à proximité ainsi que les commerces et commodités. Il est important que le futur colocataire puisse se forger une idée de la vie quotidienne dans ce nouvel endroit.

6. Soyez très spécifique quant au type de locataire/colocataire que vous recherchez. Parlez de vous et de votre rythme de vie, il est important de savoir que la personne avec laquelle vous vivrez partage vos centres d’intérêts et un rythme de vie similaire.

7. La décoration de la chambre libre doit rester relativement neutre. N’hésitez pas à ajouter un lit et une armoire, dans le cas où le locataire n’amènerait pas ses propres meubles.

8. Dès l’emménagement de votre nouveau colocataire, n’hésitez pas à clarifier les règles de vie à respecter. Vous pouvez également les inclure dans le bail ou l’accord que vous signerez avec votre locataire.

9. Pour évaluer le montant du loyer auquel louer votre chambre, comparez les prix des colocations dans votre quartier sur internet.

10. Soyez explicite et transparent sur le montant du loyer. Les charges sont-elles incluses dans le loyer indiqué ? De même, n’hésitez pas à discuter de la mise en place d’un virement automatique avec votre locataire afin d’éviter des désagréments futurs.

Enfin et dans le cas où vous êtes entrain de rembourser un prêt pour la propriété que vous occupez, n’oubliez pas d’informer votre banque de votre décision de louer une chambre au sein de votre propriété. Les conditions de votre remboursement pourraient s‘en trouver impactées.

A propos de l'auteur : Antonia Piersanti est responsable d’Appartager.com, site spécialisé dans la colocation,


Antonia Piersanti

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Les finances du PS et des Républicains dans le rouge https://t.co/aLeX9JIPPg
Mercredi 28 Juin - 12:23
RT @vincent_paes: Entretien avec @stephanebellec et @MickaelReault : "La #blockchain sera perçue comme un gage de sécurité » https://t.co/2…
Mercredi 28 Juin - 12:23
RT @vincent_paes: L'offensive d' @amazon dans la #distribution alimentaire https://t.co/jMxrxzw2pO
Mercredi 28 Juin - 12:23
RT @vincent_paes: Le paradoxe de la #France : 3,4 M de #chômeurs, 300 000 #emplois non pourvus...
Mercredi 28 Juin - 12:23



L’inflation pénalise-t-elle la croissance ?

09/06/2017 - Christophe Morel

Pas d’inquiétude sur la croissance ?

03/05/2017 - Emmanuel Auboyneau et Xavier d’Ornellas


Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com