Le modèle de l’abonnement de plus en plus plébiscité

22 Avril 2016
Rémi Lepage
Notez

Plébiscité par les consomamteurs, le modèle de l’abonnement s’est invité dans tous les secteurs : téléphonie, transports, services, loisirs, etc. Les Français paient en moyenne trois abonnements par mois. Comment expliquez un tel succès ?



Plébiscité par les , le modèle de l’abonnement s’est invité dans tous les secteurs : téléphonie, transports, services, loisirs, etc. Ce mode de consommation s’est inscrit dans les « gènes » des Français, comme en témoigne le sondage Toluna pour Webloyalty, réalisé auprès de 1 000 répondants, en mars 2016. Cette habitude s’est généralisée dans le but de faire des économies : c’est le cas pour 50 % d’entre eux. « Le modèle d’abonnement est un modèle économique, flexible, gagnant-gagnant, bénéficiant autant aux consommateurs qu’aux entreprises. C’est un ingrédient de plus en plus courant, qui permet aux entreprises de nouer une relation de confiance avec leurs clients et de mieux les fidéliser. C’est également un modèle économique lisible financièrement et ajustable. Pour le consommateur, à condition de faire le bon calcul, c’est certainement le meilleur moyen de réaliser de substantielles économies », explique Rodolphe OULMI, Directeur développement et partenariats de Webloyalty France.
 

Faire des économies

La moitié des personnes interrogées qui souscrivent à des abonnements, le font d’abord pour réaliser des économies, tandis qu’un tiers cherche à faciliter leur quotidien en profitant de services. 8% s’abonnent, quant à eux, pour découvrir de nouvelles offres.

Les conditions indispensables avant de souscrire (par ordre d’importance) :
  1. Une offre utilisée au quotidien
  2. Une offre sans engagement
  3. Une période d’essai gratuite pour tester l’offre
  4. Une offre réservée exclusivement aux abonnés
 
Zone de texte: Les secteurs où l’abonnement est le plus plébiscité   1. Téléphonie et Internet (77%)   2. Loisirs (48%)  3. Transports (29%)   4. Services (19%)




 

Un budget mensuel supérieur à 50 euros pour plus de la moitié des français

Ce sondage révèle que 52% des personnes interrogées dépensent plus de 50 euros par mois pour leurs abonnements hors électricité ou gaz (ils sont 62% chez les franciliens). 32% dépensent entre 50 et 100 euros par mois et 29% entre 100 et 150 euros. Ils sont seulement 13% à y consacrer plus de 150 euros.

Une habitude de consommation standardisée dans le secteur des loisirs. 50 % des Français, souscrivant à des offres liées aux loisirs, sont abonnés à un service de vidéos à la demande (comme Netflix ou Canal +), contre 25% à de la musique illimitée (Deezer ou Spotify), 31% à des abonnements sportifs, cinéma (25%), soins en institut (9%), sites de rencontre (7%), musée (7%), et théâtre (6%).
 


Rémi Lepage

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Peugeot se rêve en nouveau Mercedes: Le chemin sera long mais Carlos Tavares a adopté la... https://t.co/G2s6bb3DxQ https://t.co/LcZCwJnWKW
Mercredi 24 Mai - 12:23
Marchés : des signaux contradictoires qui incitent à la prudence: Les marchés sont... https://t.co/TFPVlixGCt https://t.co/U7h3VVa5Oz
Mercredi 24 Mai - 11:22
66 % des Français disposent d'au moins deux établissements bancaires: En France comme en Europe, l’arrivée des... https://t.co/KOcQ1VhKL1
Mardi 23 Mai - 15:22
La nouvelle norme internationale IFRS 17 révolutionne la comptabilité des assurances:... https://t.co/1bzAov7qif https://t.co/r9UaWk5wiE
Mardi 23 Mai - 14:52





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com