La guerre en Irak a déjà couté 2 000 milliards de dollars aux États-Unis

18 Mars 2013
Notez



Selon une étude publiée par la Watson Institute for International Studies, la guerre commencée en 2003 pour faire tomber le régime de Saddam Hussein aurait déjà coûté près de 2 000 milliards de dollars aux contribuables américains, dont 490 milliards de dollars de pensions aux anciens combattants. Un chiffre à relativiser puisque le Bureau du Budget du Congrès américain a quant à lui estimé le coût de la guerre en Irak à environ 770 milliards de dollars.

190 000 tuées à cause de la guerre

La guerre en Irak a déjà couté 2 000 milliards de dollars aux États-Unis
Malgré le retrait des troupes, ce bilan devrait continuer à s’alourdir pour atteindre 6 000 milliards de dollars d’ici à 2053. La « faute » au remboursement d’intérêts d'emprunts et des pensions versées aux anciens combattants.

Le bilan humain est également catastrophique. La guerre en Irak a ainsi coûté la vie à près de 190 000 personnes, dont 134 000 civils. L'étude a également estimé que l'ensemble des guerres engagées par les États-Unis (Irak, Afghanistan, Pakistan) accusait un bilan humain compris entre 272 000 et 329 000 morts.




1.Posté par CHENARD le 24/03/2013 10:31

Pour ceux qui s'intéressent à autre chose qu'au cout financier qu'a engendré le choix politique d'ingérence des USA en Irak (et puis ailleurs aussi!), voici le cout humanitaire de cette "guerre" dont les victimes ne sont pas celles qui sont relatés ici et qui donnent une perspective tout autre telle que l'empoisonnement durable des populations : " Selon la Croix Rouge, la crise humanitaire en Irak après l’invasion étasunienne est une des pires du monde.[25] Aujourd’hui, 11 millions, soit presque la moitié des citadins irakiens, habitent dans des bidonvilles.[26] En 2000, ils n’étaient même pas 3 millions. Selon Oxfam, 8 millions d’Irakiens ont un besoin d’aide urgente, et 4 millions manquent de nourriture.[27] 70% de la population n’ont pas accès à une infrastructure d’électricité fiable.[28]

Les bas niveaux d’eau des lacs et rivières ont provoqué une catastrophe car la canalisation défectueuse a empoisonné l’eau potable, rendue ainsi inapte à la consommation humaine et animale.[29] Par conséquent, 70% des Irakiens n’ont pas accès à l’eau potable.[30]

La contamination par l’uranium appauvri et d’autres pollutions liées aux opérations militaires ont engendré une augmentation de déformations génétiques et de cancers qui ont rendu le pays quasi invivable.[31]"

pour voir ce bilan là dont les USA sont les responsables (et non les victimes!!) voici le liens d'accès avec le sourçage systématique de ces chiffres "invraissemblables"! http://www.michelcollon.info/Les-chiffres-invraisemblables-sur.html

2.Posté par La_rebelle le 03/04/2013 18:21

+ 1
Merci CHENARD, parce qu'ils commencent tous à nous gonfler avec leur dette, et que les coûts humains ne sont jamais pris en compte !

La paix (ou le pétrole) coûte décidément bien chère en nombre de morts, d'handicapés, de traumatisés, de vies dévastées !
D'ailleurs, il serait temps de se poser la question : "a t-on le droit de tuer pour avoir la paix ?" Ne va t-on pas en prison si l'on se défend contre notre agresseur et qu'on le blesse ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Retraites : garder une vision à long terme https://t.co/dViHZaFYCU via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: #Licornes : sous le soleil des #fonds https://t.co/bLq2RwCrNQ #start-up
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Les ambitions de @PhilippeARRAOU à la tête de @bdofrance https://t.co/Sffw6A1bEp
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com