La France, Etat Providence par excellence

19 Février 2016
Rémi Lepage
Notez



Le rapport, intitulé “Quels sont les pays d'Europe qui offrent les prestations sociales les plus complètes en termes de congés payés et de chômage ? » , mené en collaboration avec Llewellyn Consulting, suggère que lorsqu'ils sont classés dans l'ordre, les pays qui offrent dans l'ensemble les meilleures conditions de travail et prestations sociales sont le Danemark, la France et l'Espagne. Lorsqu'on se concentre sur les pays offrant le plus d'avantages en cas de chômage (indemnités et période d'éligibilité), le Danemark et la Belgique sont les mieux classés. La France, quant à elle, est le troisième pays le plus charitable en matière de période d'éligibilité aux allocations.

Le « meilleur » pays pour être chômeur

Cette étude présent une analyse de six critères sociaux clés, à savoir les allocations au chômage, le congé maternité, les congés annuels, les indemnités en cas de maladie, les congés paternité et parental. A des fins comparatives, l'étude dévoile également comment ces marchés européens progressent face aux Etats-Unis, qui de façon quasi-générale offrent des prestations bien en deçà des plus basses en Europe. Pour le Dr. Andrew Chamberlain, Responsable Economiste de Glassdoor, affirme : « La politique sociale menée à travers l'Europe est globalement bien plus généreuse que celle adoptée aux Etats-Unis. Cependant, il existe tout de même des disparités prégnantes entre les géographies observées. Le Danemark, la France et l'Espagne proposent de bien meilleures prestations sociales qui sont favorables à la main-d'œuvre locale. Assurer des avantages et bénéfices professionnels est une responsabilité complexe pour les gouvernements. Atteindre le bon équilibre n'est jamais chose aisée. »

Financièrement, le Danemark est officiellement le “meilleur” pays en Europe pour être chômeur, offrant 90% des revenus en cas de chômage pour une durée pouvant s'étendre jusqu'à 104 semaines (2 ans). La Belgique et les Pays-Bas proposent également des avantages sociaux très attractifs, en fonction du temps passé au poste occupé auparavant. La France octroie 60 à 75% de leurs revenus antérieurs aux personnes sans emploi, pour une durée de 16 à 52 semaines. A titre comparatif, le Royaume-Uni ne propose que 66 à 84€ par semaine, selon l'âge, et ce pour une durée maximale de 26 semaines, ce qui en fait le pays européen le moins généreux sur ce critère.

Le « meilleur » pays où tomber malade

En France, le congé maladie peut durer jusqu'à 26 semaines, et ouvre les droits à une indemnisation financière à hauteur de 50% des revenus de l'employé. Le congé maladie rémunéré est le plus avantageux aux Pays-Bas, où les salariés peuvent être absents jusqu'à 104 semaines et percevoir 70% de leur salaire pendant l'intégralité de cette période. Suit de près l'Allemagne, où les employés peuvent s'absenter dans la limite de 78 semaines, mais reçoivent 100% de leurs revenus. En Suisse, les employés malades sont payés à minimum pendant 3 semaines ; en Irlande, cela varie en fonction des clauses du contrat de travail.

Le « meilleur » pays où être parent

La France et l'Allemagne ont sans conteste mis en place le congé parental le plus long : 156 semaines, soit 3 ans. En France, pour les parents d'un seul enfant, chaque parent est éligible à une indemnisation financière de près de 600€ par mois, pendant 6 mois. L'Irlande et l'Angleterre accordent un congé non rémunéré de 18 semaines à chacun des parents. La Suisse, quant à elle, n'a pas appliqué de congé parental légal.

Le « meilleur » pays où être mère Tous les pays européens prévoient un congé maternité légal d'au moins 14 semaines. La France propose un congé maternité de 16 semaines, soit seulement deux semaines de plus que le congé légal européen. Le congé le plus long proposé est de loin celui de l'Angleterre, talonnée par l'Irlande, offrant chacune respectivement 52 et 42 semaines. En matière de compensation financière cependant, les nouvelles mères autrichiennes, danoises, françaises, allemandes, néerlandaises et espagnoles touchent 100% de leurs revenus antérieurs pendant l'intégralité de leur congé. Le pays le plus frugal en termes d'indemnisation financière est l'Irlande, avec seulement 26 semaines rémunérées sur 46, sur la base forfaitaire de 230€ par semaine.

Le « meilleur » pays où être père Cette pratique n'est pas réglementée par l'Union Européenne, en conséquence les droits varient d'un pays à l'autre. La France gratifie les nouveaux pères d'un congé paternité de 11 jours, se plaçant juste derrière l'Espagne (15 jours) et la Finlande (45 jours). Comme pour les nouvelles mères, les nouveaux pères français reçoivent l'intégralité de leur salaire sur l'ensemble de leur congé, contrairement à la Norvège, qui offre 10 jours à ses nouveaux pères, mais sans compensation financière. Les pères allemands, irlandais et suisses quant à eux ne bénéficient d'aucun droit à la naissance de leur enfant.

Le « meilleur » pays pour les congés annuels

Si l'équilibre vie privée-vie professionnelle et les vacances sont importants pour vous, notez que la Suède, la France et le Danemark propose tous trois un minimum de 25 jours de congés payés annuels. L'Italie, la Grèce, l'Allemagne, le Portugal et la Suisse se conforment au minimum imposé de 20 jours par an. En France, 10 jours fériés s'ajoutent aux 25 jours de congés payés, ce qui place le pays juste derrière l'Espagne (14 jours fériés) et l'Autriche (13 jours fériés).


Rémi Lepage


1.Posté par Benoit Fary le 26/02/2016 15:19

Très bon article qui prouve bien que nous Français ne vivons pas dans un pays qui ne fait rien pour nous aider comme pourraient le prétendre certains.

La chose qui me gêne avec ces faits cités dans l'article: "La France, quant à elle, est le troisième pays le plus charitable en matière de période d'éligibilité aux allocations" est que cela peut pousser à l'inactivité. A vrai dire certains se disent "pourquoi devrais-je me lever à 6 heures du matin pour aller ruiner ma santé alors que je perçois suffisamment d'aides pour vivre convenablement sans avoir à travailler."

Reste à savoir si un jour notre gouvernement (quelque soit le parti politique) passera à l'action sur ce sujet, qui revient de manière incessante et tentera de mettre fin à ce chômage "volontaire".

Benoit Fary

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Le parcours atypique de Richard Thaler, le nouveau prix Nobel d'economie https://t.co/TPFa46kCOo
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com