Immobilier neuf : le dispositif fiscal Pinel séduit les investisseurs.

9 Septembre 2015
Antoine Balduino
Notez



Selon les derniers chiffres publiés par la Fédération des promoteurs immobiliers (FPI), les ventes de logements neufs ont bondi de 23,1 % d'avril à juin. Les réservations ont atteint 30 764 logements, Le marché est porté par le "retour en force des investisseurs", séduits par le dispositif d'investissement locatif Pinel et ses avantages fiscaux. Explications...

Un Français sur cinq

« Un français sur 5 envisage se lancer dans un investissement neuf. C'est un chiffre en net progression depuis 2010. On le ressent, en tout cas il y a un vrai rebond depuis la fin 2014. D'ailleurs chez Capifrance nous enregistrons +17 % de ventes entre janvier et avril. Le marché s'est donc vraiment réveillé certainement grâce au dispositif Pinel qui a déverrouillé un certain nombre de choses dans les esprits. Après il y a un effet fin de crise annoncée, qui relâche un peu les tensions. Et il y a quand même des paramètres très favorables actuellement avec des taux d'emprunt très bas » confirme Pierre-Jean Carreras, conseiller spécialisé neuf chez Capifrance Selon cet expert, quatre grandes raisons poussent les français à investir : diversifier sa fortune, préparer sa retraite, se constituer un patrimoine, ou encore alléger son imposition.

« Un des déclencheurs de l'intention d'investir dans le neuf, c'est la fiscalité. L'idée de réduire ses impôts amène souvent de nouveaux clients. Mais la vraie motivation, profonde, c'est surtout de se développer un patrimoine de telle sorte que celui-ci à termes soit générateur de revenus complémentaires à la retraite » explique Pierre-Jean Carreras. C'est le cas notamment pour François Lechat qui a réalisé plusieurs investissements en défiscalisation avec le soutien de Capifrance. « J'ai réalisé trois investissements en défiscalisation. Au début il s'agissait plutôt d'une histoire d'imposition mais aujourd'hui j'investis clairement pour me constituer un patrimoine ».

Le conseil, la clé d'un bon investissement

Cet investisseur le confirme, le marché semble bien repartir. Le secteur est soutenu par les dispositifs mis en place. Si cela peut lever les freins voire encourager l'investissement tant mieux. Parce qu'il est certain que le premier projet d'achat peut faire peur. Mais après coup on se rend compte que ce n'était pas aussi compliqué que l'on avait pu l'imaginer. Il y a en effet beaucoup de freins à l'investissement immobilier car les Français ne connaissent pas les dispositifs qu'ils pensent lourds et contraignants. Du coup il est très important d'être conseillé. Après il y a un deuxième frein, c'est où investir ? Or, sur ce point les conseillers permettent aux clients d'être au bon endroit au bon moment. Un réel avantage selon François Lechat, pour qui l'accompagnement et le professionnalisme sont deux points fondamentaux. « Etre conseillé est essentiel, pour moi la clé d'un bon investissement est là ! ».


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Onboarding : La technologie, alliée des néobanques face aux obligations réglementaires:... https://t.co/AuTdljeTEM https://t.co/j9N7yitVpY
Mardi 19 Septembre - 11:32
La politique monétaire sur le fil: Plus de deux ans après une création monétaire sans... https://t.co/pQrYU8qK74 https://t.co/JRNX4vZSO9
Mardi 19 Septembre - 11:22
RT @nbouzou: Comment recréer des emplois pour les classes moyennes à l'heure des robots et de l'IA ? Ma tribune pour Challenges. https://t.…
Mardi 19 Septembre - 11:12
RT @vincent_paes: "Nous assistons à une concentration du marché" Dominique Gaillard @Ardian # privateequity https://t.co/dRi72MMkPh
Mardi 19 Septembre - 11:12





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com