Hausse du nombre de tués sur les routes

20 Juin 2015
Jehanne Collard
Notez

Combien de morts encore avant de réagir ?



265 personnes sont mortes au mois de mai sur les routes françaises. Selon le bilan provisoire de l’Observatoire Interministériel de la Sécurité routière, ce nombre de victimes représente une hausse de 1,9 % par rapport au bilan du mois de mai 2014. C’est le quatrième mois de hausse depuis le début de l’année et le bilan cumulé de janvier à mai 2015 fait apparaitre une augmentation de 2,3 % des personnes décédées.

Retour de l'insécurité routière

L’hécatombe continue dans l’indifférence. Je pense d’abord à la détresse des familles de ces morts absurdes, de ces morts qu’on pouvait éviter. Je pense à ces enfants qui viennent de perdre un père ou une mère et à qui on devra expliquer un jour l’incroyable inertie des pouvoirs publics. Combien de morts faudra-t-il encore compter pour espérer une réaction ?

On voit bien qu’il ne s’agit pas d’un phénomène épisodique ou d’une fatalité statistique comme voudraient le faire croire les mensonges débités par le lobby de l’automobile. On sait maintenant que les comportements délinquants (vitesse, alcool, drogue) sont en hausse depuis plus d’un an et sont les premiers responsables de ce retour de l’insécurité routière. Les mesures annoncées par le gouvernement n’ont eu aucun effet. Ni la chasse aux oreillettes, ni les limitations de vitesse expérimentées en catimini sur quelques kilomètres ne vont modifier en profondeur les comportements.

Le sentiment d'impunité doit cesser !

On sait ce qu’il faut faire. Faire en sorte que le sentiment d’impunité cesse chez les conducteurs. Les mettre devant le risque d’être contrôlé plus souvent et sanctionné sans complaisance. Ne pas donner l’impression de reculer ou de fermer les yeux pour cause électorale. Fournir aux forces de l’ordre les moyens de se mobiliser pour cette grande cause nationale : faire baisser le nombre de victimes de la route. C’est cette politique qui a réussi en 2002. C’est la seule qui puisse mettre fin à cette accumulation de cadavres, de corps mutilés, de vies brisées.

A propos de l'auteur : Jehanne Collard est avocate, spécialisée dans les accidents de voiture.


Jehanne Collard

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Le parcours atypique de Richard Thaler, le nouveau prix Nobel d'economie https://t.co/TPFa46kCOo
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com