Fusion des régions : 2 à 3 milliards d'euros d'économies

24 Octobre 2014
Antoine Balduino
Notez



A en croire la dernière étude publiée ces jours-ci par l'iFRAP (fondation pour la recherche sur les administrations et les politiques publiques) portant sur la prochaine fusion des régions françaises, l'application de la grande loi de réorganisation territoriale va permettre à l'Etat d'engranger des économies importantes se chiffrant en plusieurs milliards d'euros.

Les améliorations budgétaires au cas pas cas

Le travail de l'iFRAP a porté sur l'analyse fine de la gestion actuelle par les régions des agents régionaux mais aussi sur les bilans sociaux et les rapports des chambres régionales des comptes. En matière de gestion des conseils généraux, c'est comme à l'école, il y a des bons et des mauvais élèves, celui des Pays de La Loire faisant figure de premier de la classe, celui du Nord Pas de Calais de cancre. En comparant les coûts par habitant des conseils généraux dont l'amplitude varie quand même de près de 30% selon que l'on habite du côté de Tours ou de Lille, les experts de l'iFRAP estiment que si les institutions régionales alignaient leur gestion sur celle des Pays de Loire, les économies budgétaires seraient de l'ordre de 2 à 3 milliards d'euros sur l'ensemble des régions de l'hexagone.

'amélioration de la gestion des 82 000 agents régionaux actuels représenterait à elle seule de 5 à 10% des économies de fonctionnement. Mais, les 13 futures régions, en s'attaquant à certains maux chroniques et parfaitement identifiés comme l'abolition des jours de congés supplémentaires accordés par certaines régions mais aussi à l'absentéisme endémique à certains endroits, pourraient gagner selon l'iFRAP un milliard d'euros supplémentaire. L'iFRAP souligne en particulier le problème structurel actuel du flou de la tutelle des lycées qui serait grandement responsable de la démotivation actuelle des TOS. La suppression de nombreuses sous-préfectures et de préfectures va participer également à la réduction du nombre global du personnel travaillant pour les régions et alléger ainsi globalement les charges salariales. Une plus grande cohérence de la carte administrative des régions sera ainsi bénéfique à l'ensemble des comptes de la Nation.

Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



La directive MIF 2 bouleverse les pratiques sur les marchés: Les acteurs devront assumer... https://t.co/um92fc5kCg https://t.co/KzRcvmczf9
Jeudi 20 Avril - 19:52
La filière bois profite de la hausse des prix: L’indice général du prix de vente des... https://t.co/UBSr4cUKPF https://t.co/BLOPaRyNqQ
Jeudi 20 Avril - 19:52
Quels impacts économiques suite au référendum en Turquie: Le taux d’approbation du... https://t.co/mDJnFYZWh5 https://t.co/hF2d5LCReS
Jeudi 20 Avril - 19:52
Les banques face aux Gafa: Google, Apple, Facebook et Amazon font trembler la planète... https://t.co/v8kA7lIb62 https://t.co/hjUgAkLm4U
Jeudi 20 Avril - 19:52





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com