Évolution des prix dans la grande distribution

17 Mai 2013
Notez



Alors que la France est entrée en récession ce premier trimestre 2013, l'année 2012 a été historiquement difficile pour le porte-monnaie des Français : le pouvoir d'achat en baisse de 0,9 % en 2012. Une telle baisse n’avait pas été connue depuis près de 30 ans.

Une stagnation qui cache de fortes disparités

Évolution des prix dans la grande distribution
Parallèlement l'ensemble des prix dans la grande distribution a connu une évolution sur un an de 0,07 % selon Le Guide des prix des produits réalisé par le JDN en partenariat avec Nielsen. Une stabilité moyenne qui cache de fortes disparités ! Quelles sont les plus fortes hausses de prix? Quels produits enregistrent les plus fortes baisses de prix sur un an ?

Un outil précieux sur lequel naviguer pour consulter l'évolution des prix d'une centaine de familles de produits regroupant ainsi l’ensemble des produits en vente dans les magasins hypermarchés, supermarchés et hard-discounters. De quoi mesurer des disparités réelles selon le type de magasin et de marques, ainsi que des inégalités parfois très criantes selon les régions. Particulièrement pénalisés les buveurs de bière et de vin et les consommateurs de viandes et volailles, des produits qui ont vu leurs prix s’envoler sur un an.

Évolution de prix constatée par produit sur une année glissante en mars 2013
Évolution de prix constatée par produit sur une année glissante en mars 2013




1.Posté par www.crisemajeure.fr le 25/05/2013 22:25

Les prix à la consommation une évolution trompeuse depuis 2008

L'on annonce des prix maîtrisés. Or l'indice IPC (CPI en anglais) aux Etats-Unis indique seulement certains produits choisis par le gouvernement (idem en France, ou ailleurs en Europe) d'où une confusion avec l'inflation qui elle correspond à l'augmentation de la masse monétaire faite essentiellement de crédits. En janvier 2013, selon l'indice CPI les prix à la consommation ont augmenté de 8,6 % par rapport à janvier 2008. Alors que sur la même période les prix des produits de base, aliments et boissons, ont augmenté de 13,1 % ; les frais de santé de 16,1 % ; les frais scolaires de 25,1 % ; donc bien plus vite que l'indice officiel, tandis que la moyenne des salaires a régressé. L'on pourrait multiplier les exemples en Europe.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Le parcours atypique de Richard Thaler, le nouveau prix Nobel d'economie https://t.co/TPFa46kCOo
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com