Chronique : Aux Indignés de refaire le Monde !

8 Décembre 2011
Raymond Monedi
Notez



La justice sociale est la clé du bonheur de l’Humanité ! Mais il y a fort longtemps que cette clé s’est égarée dans les champs des ambitions effrénées, et que ce sont les Injustices et les Inégalités qui mènent le Monde. Tout le Monde le sait, tout le Monde le pense, tout le Monde en parle, et le déplore, mais en final, .... personne ne réagit, personne ne se révolte !

Mais qu’es-tu donc devenu noble Pays de France ? Mais où est-tu donc Pays, hardi, fier et humaniste, qui un jour a su faire bouger les choses, pour le respect des droits des Hommes et des Citoyens ! Où es-tu passé Pays modèle, admiré et envié par tous les Peuples de la Terre ! A se demander même, si à présent, tu aurais encore la volonté et le courage de.... « t’indigner » ? Oui, merci Monsieur Stéphane Hessel, de nous avoir fait rêver et même de nous avoir un peu réveillé,......pendant quelques mois ; Mais qu’en est-il aujourd’hui ? Quelles actions concrètes ont émergé de cet engouement passager ?

Des Français indignés mais pas trop concernés

Chronique : Aux Indignés de refaire le Monde !
Deux grands Bonhommes : Martin Hirsch, le créateur du « R.S.A » (le Revenu de Solidarité Active) et le Dr. Xavier Emmanuelli, qui a démissionné du « Samu Social de Paris », dont il était le Président fondateur, viennent de dire quasiment simultanément la même chose : « la misère, la faim, le chômage, les injustices sociales, et les inégalités en France, tout le monde s’en fout ! »

Et c’est un peu vrai ! Force en effet, nous est de reconnaître qu’en ce moment les héritiers des valeureux ‘Sans-culottes’ de la Grande Révolution Française, ont aujourd’hui ‘l’indignation’ sacrément modérée. Il ne fait aucun doute que la terrible crise financière qui frappe actuellement les Pays développés, ainsi que tous les emprunts que nous avons tous contractés, plus que de raison, poussent à oublier quelque peu,..... les pauvres et leur misères !

La France berceau de l’Humanisme

Sans orgueil mal placé et sans forfanterie aucune, il nous faut néanmoins admettre, que la France est reconnue, depuis longtemps et par le Monde entier, comme le Pays générateur des ‘Droits de l’Homme’ ! Que nous le voulions ou non, nous sommes plus ou moins considérés comme un modèle, comme un promoteur des qualités humaines. Mais aujourd’hui, nous devons parler au passé et dire : ‘nous étions considérés comme un ....’, car depuis 4 ans, à cause des ‘conneries’ accumulés par une oligarchie fantoche, nous avons perdu, notre belle aura Humaniste !

Pourtant qu’ils sont beaux, dans leur simplicité, leur force et leur pouvoir d’évocation, les trois mots qui composent notre fameuse devise républicaine : «Liberté, Egalité, Fraternité »! Aujourd’hui, cette devise humaniste, créée justement par les Révolutionnaires de 1789, a été adoptée par quasiment la Terre entière. Mais à plus de deux siècles plus tard, qu’en est-il réellement ?

- Une Liberté, poussée à l’extrême permet tous les abus et toutes les injustices.
- Une Égalité, mal comprise, qui pousse à un nivellement par le bas et non à l’équité.
- Une Fraternité, qui est dans les esprits mais que l’on ne retrouve pas dans la réalité.

On pouvait penser qu’avec une si belle devise le Monde serait heureux, mais donnée à des Hommes, qui on le sait, ne sont pas .... « naturellement bons » , elle est étouffée par l’Argent ! Alors, à vous ‘Indignés de France’ de reprendre le flambeau et d’œuvrer, avec tous vos Frères des autres Nations de la Terre, pour .....Refaire le Monde.

Mais où va donc l’Humanité aujourd’hui

En ce début de troisième millénaire, l’humanité aborde un moment historique de son évolution. Jusqu’à présent nous avons subi les Lois de la Nature, mais aujourd’hui, par les immenses progrès qu’ils ont réalisé, les Hommes peuvent agir, ......en partie, et en bien ou en mal, sur leur destinée. Malheureusement, il ne semble pas que les Politiques et les Financiers qui dirigent le Monde aient vraiment conscience de leur lourde responsabilité en ce domaine, dont la priorité est de ménager l’avenir de l’Humanité, l’avenir de nos Enfants, et celui de la Planète !

Bien au contraire, nous assistons à une suicidaire fuite en avant, à une course folle vers des profits et des richesses, que l’on veut croire illimitées, alors que le risque est grand de tarir toutes les ressources de la Terre. ! Jusqu’à présent, les Hommes ont puisé, et puisent toujours, sans discernement dans les magasins terrestres ; il serait temps qu’ils en prennent conscience et en tirent toutes les conséquences qui en découlent, car il pourrait être bientôt,.... trop tard. Alors, à vous ‘Indignés du Monde’, d’œuvrer pour imposer le respect de la Planète Terre.

Un ultra-libéralisme mortifère

Pour nos ardents promoteurs de l’ultra-libéralisme, il n’y a qu’une seule alternative ; Foncer ! Foncer sans réfléchir ! Et pour aller encore plus vite,....on déréglemente à tout va, on dérégule ce qui gêne, on libéralise partout,....sur Terre, sur mer, et dans les airs ; il faut se battre pour être toujours le plus fort, pour aller toujours plus loin, ou plus haut. Cela a commencé, il y a une trentaine d’années, lorsque Peter Drucker, le grand Pape du management américain, a lancé sa célèbre formule : « La ’productivité’.... est le test principal de la compétence d’un Dirigeant »

Et depuis, on produit, on produit, on produit encore....Et aujourd’hui, force nous est de constater que le meilleur management pour travailler plus et pour produire plus, c’est le « management qui tue » ! Qui tue des Entreprises et aussi des Hommes : de l’intérieur,..... par les maladies et les suicides, et à l’extérieur, .....par les frères de labeur que la concurrence pousse au chômage à vie ! Pour survivre chez les loups, il faut devenir loup ! Et, ne cherchez pas, ...... le gagnant final de ces combats devenus inhumains, c’est « l’Argent-roi ». L’argent des 1 % d’Exploiteurs de l’Humanité ; pour ces gens-là, tout ce qui rapporte est bon, et qu’importe la façon, pourvu que l’on ait les richesses. Alors, à vous, Indignés de France et du Monde, d’œuvrer pour mettre un terme à cette ‘fuite en avant’ qui pénalise l’Humanité et épuise les ressources planétaires.

Appel aux Indignés du mouvement mondial Occupy

Chronique : Aux Indignés de refaire le Monde !
Le formidable petit livre de Stéphane Hessel : Indignez-vous, a créé après seulement une année d’existence, un immense mouvement de contestation sur le plan international. Ce mouvement des ‘Indignés’, baptisé aussitôt Mouvement Occupy, se répand de par le Monde comme une traînée de poudre ! A ce jour, il a déjà pris place dans 1 500 villes de 82 Pays. Cette rapidité confirme bien le profond sentiment de révolte qui gronde dans les esprits de quasiment tous les Terriens. Leur acte de foi en témoigne : « Ce que nous avons tous en commun et qui nous porte, c’est que nous sommes les 99 % d’Exploités de l’Humanité, qui ne tolérons plus l’avidité et la corruption des 1 % d’Exploiteurs, qui profitent sans vergogne de la misère du monde. »

Chapeau, Messieurs les Indignés ! Vous avez fait l’essentiel, vous avez marqué les esprits ! A présent, et ça ne sera certainement pas le plus facile, vous devez concrétiser et, disons même, officialiser votre action. Vous devez légitimer votre Mouvement sur le plan mondial. A cette fin, il faut impérativement vous structurer et créer un « Conseil Décisionnel International », et commencer à jeter les bases d’une ‘législation économique mondiale’. En effet, le Capitalisme ayant manigancé la mondialisation à son avantage, il vous faut à présent, pour mettre un terme à son hégémonie financière, prendre obligatoirement une envergure planétaire. Heureusement vous êtes sur la bonne voie.

Mais pour gagner cet immense challenge et acquérir la crédibilité indispensable à sa réussite, il vous faut également poser les bases d’une nouvelle philosophie de vie. Alors à vous, Indignés de toute l’Humanité, d’élaborer un ‘Nouvel Art de Vivre’ qui garantisse le Bonheur à tous les Citoyens du Monde, et la Réussite à tous ceux qui la mérite !

Inventez une nouvelle Philosophie de Vie, pour le XXI siècle

Force nous est d’admettre qu’aucun régime n’a pu, jusqu’à ce jour, résoudre le problème du bonheur des Hommes. Mais rappelons-le, l’Humanité étant parvenue à un moment historique de son évolution, où ayant acquis les moyens matériels et immatériels nécessaires, elle est en mesure à présent, d’instaurer : l’Économie du Bonheur’ sur Terre ! Elle en a le pouvoir,.....il ne lui suffit plus que de le vouloir ! Mieux que le P.I.B , le Produit Intérieur Brut, créons le ‘B.I.B.’, le Bonheur Intérieur Brut.

Aujourd’hui le Monde est riche ! Tellement riche, que nos responsables sont infoutus de le gérer ! Et pourtant la solution est simple, il suffit de mieux partager notre abondance. Pour peu que l’on réfléchisse, on comprend que par un ‘partage plus équitable’, des immenses richesses acquises par notre intelligence et notre travail, on peut facilement et totalement éradiquer la misère sur Terre !

Mais précisons que l’Equité,.... n’est pas l’Egalité. Il n’est donc pas du tout question, de procéder à un absurde nivellement des revenus à la sauce égalitaire. Il n’est donc pas question non plus de couper les ailes aux ambitieux, ni de décourager les preneurs de risques,.... car c’est grâce à eux que l’Humanité avance et progresse. C’est pour cela qu’il ne faut pas non plus, éliminer les riches,....car des riches, il en faut aussi, ne serait-ce que pour donner l’envie de le devenir. La solution est d’inventer un système économique humaniste qui tout en permettant, aux courageux et aux ambitieux de,.... réussir, donne en même temps aux autres Citoyens, les moyens de vivre heureux, tout au long de leur vie !

La richesse oui, mais à une condition sine qua non

L’Homme, n’est vraiment Homme que lorsqu’il se surpasse et donne le meilleur de lui-même. Et rien de plus normal que pour ceux qui gagnent et réussissent, la richesse vienne les récompenser de leur travail, de leur courage et de leurs compétences ou talents. Néanmoins, l’Argent étant le plus grand tentateur qui soit, il serait judicieux de fixer, non pas une limite, cela n’aurait aucun sens, mais de fixer une condition sociétale, sine qua non, destinée à pondérer les ambitions argentifères. Le principe de base de cette seule et unique condition, encore à concevoir, à mettre en place et surtout à respecter, serait : Que les plus pauvres des plus pauvres, .... les plus miséreux des miséreux, puissent manger, tous les jours à leur faim, se loger décemment et s’habiller convenablement !

Et lorsque cette condition sociétale minimale’ sera assurée, chaque être humain, Homme ou Femme, aura toute liberté pour se construire un destin à sa mesure, à la mesure de ses ambitions, selon son courage, ses capacités et ses mérites. Et cela, dans le respect de nouvelles règles socio-économiques. Règles encore à inventer, après avoir, bien sûr, totalement éliminé celles de l’idéologie ultra-libérale qui, par ses déréglementations, ses dérégulations, ses laissez-passer et ses laisser-faire, tend tout simplement à l’anarchie, à un «libéralisme sauvage total » qui porte atteinte à la primauté de l’Homme !

Alors, à vous, Indignés du Monde entier, de tout mettre en œuvre pour instaurer sur Terre, l’économie du Bonheur ! Ce que vous avez fait jusqu’à présent est formidable. On peut penser que seuls, Vous et peut-être les ONG, pouvez mettre un terme aux malfaisances faites par des Politiciens incompétents et corrompus et des ‘Filounanciers’ vénéneux. Alors, bon courage les gars, vous êtes l’Espoir du Monde !


Raymond Monedi


1.Posté par Jean-Louis GAILLARD le 08/12/2011 12:22

Twitter
La droite de notre cerveau, spécule sur l'ordre, le bonheur par l'accumulation de biens.
Du point de vue d'un esprit de Droite, le travailleur doit tirer le maximum de bénéfices de son travail. La société doit reconnaître la supériorité des producteurs de la richesse, sur celle des "passifs" vus comme des mendiants ou des ramasseurs de miettes. Cette droite à de solides arguments, en protégeant les créateurs de richesses, quand elle montre le lien passé entre augmentation de la richesse et diminution de la pauvreté (ce n'est plus vrai en France). La récompense est une fortune croissante, qui met définitivement à l'abri du besoin, sans dépendre de quiconque.
La gauche de notre cerveau spécule sur toutes les ressources humaines et la créativité.
Du point de vue d'un esprit de gauche, la création de richesses n'est possible que grâce aux masses laborieuses. Celles des ateliers, des chantiers, des bureaux et des consommateurs. C'est cette masse laborieuse qui produit réellement la richesse, le capital humain est aussi important que le capital financier, le développement est lié à leur synergie. La récompense est une agréable retraite, bien méritée, avec des amis et des services de proximité.
Notre cerveau ne fonctionne normalement qu'en utilisant ses deux cotés de façon équilibrée.
Je ne vois qu'une méthode : frotter mon cerveau de droite, contre celui de gauche, et frotter et limer ma cervelle, contre celle d'autrui. Ce conseil d'un très ancien sage, façonne ma pensée, et motive mon action depuis plus de 50 ans, je le trouve toujours très pertinent en 2011.
merci pour votre appel à plus d'ouverture et de participation à la vie publique.

2.Posté par Peretz le 10/12/2011 10:44

Je crois que le fond du problème est d'essence religieuse, donc pas facile à gérer. En particulier le vieil antagonisme entre le catholicisme, il est vrai hypocrite, et le protestantisme. Il suffit de voir que la devise "in god we trust" est imprimés sur le dollar, pour comprendre que la façon de considérer l'argent n'est pas la même d'un côté ou de l'autre de l'Atlantique. On pourrait d'ailleurs la remplacer par "in good we trust". Le problème vient de l'origine de la création de la monnaie, un double système à la fois bénéfique (développer les marchés) et maléfique car incontrôlable.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Hugo Mangin (Blablacar) : « La finance devient plus stratégique » https://t.co/rQZFMTxMFS via @MagDecideurs
Vendredi 17 Novembre - 14:01
RT @vincent_paes: Siemens-Alstom : le nouveau Airbus du ferroviaire ? https://t.co/Qe4qD4pze5
Mercredi 8 Novembre - 12:39
RT @vincent_paes: Retrouvez en ligne notre dossier consacré aux #licornes https://t.co/27qJoNvEzG https://t.co/jNOkfCh7qG
Mercredi 8 Novembre - 12:39
RT @vincent_paes: Les licornes doivent faire rimer croissance et bénéfice https://t.co/n93bEnsbLP via @MagDecideurs
Mercredi 8 Novembre - 12:37





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com