"Chercher la performance à la source de la création de valeur"

13 Mars 2012
Propos recueillis par Vincent Paes
Notez



Entretien avec Benoît Bazzocchi, fondateur et p-dg de SmartAngels

Économie et société : Pour un particulier, quelles sont les solutions de placement les plus attractives en termes de performance ?

Benoît Bazzocchi,   fondateur et p-dg de SmartAngels
Benoît Bazzocchi, fondateur et p-dg de SmartAngels
Benoît Bazzocchi : Avec la stagnation du marché immobilier, la faible rémunération obligataire, et la forte baisse des marchés depuis plus de trois ans, il est bien compliqué de recommander des solutions de placement attractives ! Dans un tel contexte, les meilleures performances viendront très certainement de l'investissement dans l'économie réelle, dans les entreprises qui innovent et qui savent s'adapter à leur marché. Il faut aller chercher la performance à la source de la création de valeur.

Économie et société : Et les moins risquées ?

B. B : Pour bénéficier d'un placement sans risque, il est recommandé de placer son épargne en priorité sur les livrets d'épargne réglementés, comme les Livrets A ou Livrets de Développement Durable. Par définition, ces placements les moins risqués sont les moins rémunérés, mais ils ont l'avantage d'une fiscalité avantageuse, en plus de leur très faible niveau de risque.

Économie et société : Entre risque et performance, quel est, selon vous, le bon équilibre en ce moment ?

B. B : Nous traversons une période d'instabilité profonde sur l'ensemble des marchés financiers mondiaux. Plus que jamais, il convient d'appliquer les règles traditionnelles de bonne gestion patrimoniale. À ce titre, la diversification des investissements est indispensable. C'est le meilleur moyen de réduire le risque, quel que soit le niveau de performance recherché.

Économie et société : Les marchés boursiers sont très chaotiques en ce moment. Y voyez-vous des opportunités d'investissement à court et moyen terme ?

B. B : La crise financière est loin d'être terminée en raison des déséquilibres structurels de long terme de l'économie mondiale. Il existe bien sûr des opportunités d'investissement sur les marchés, mais il convient d'être extrêmement sélectif: il vaut mieux favoriser les approches de "stock picking", c'est-à-dire la sélection de chaque valeur en fonction de ses fondamentaux. Des valeurs bien choisies pourront limiter la baisse en cas de décrochage des marchés, et surperformer en cas de remontée. Si l'on estime qu'il existe toujours un potentiel de baisse significatif sur les marchés, mieux vaut considérer la bourse comme un investissement de très long terme.

Économie et société : À la veille des élections, la fiscalisation est au cœur des débats. Quels sont les placements à choisir pour défiscaliser au mieux ses investissements ?

B. B : La loi de finance 2012 a de nouveau raboté les dispositifs de défiscalisation et a même programmé pour cette année la fin de certains dispositifs immobiliers comme la défiscalisation Scellier. Les parlementaires ont malgré tout décidé de soutenir les PME et ont augmenté le plafond de défiscalisation de l'Impôt sur le Revenu pour l'investissement dans les PME, en recentrant le dispositif sur les plus petites entreprises. En tant que spécialistes de l'investissement dans les PME, nous recommandons cependant à nos clients de n'investir dans cette classe d'actifs qu'en fonction d'une stratégie patrimoniale bien construite, en sélectionnant les dossiers avec attention, sans se limiter au seul avantage fiscal.

Économie et société : Les PME se plaignent du manque de financement. Comment ces dernières peuvent-elle faire appel à l'investissement privé pour pallier l'absence des banques ?

B. B : La situation est en effet extrêmement préoccupante pour les PME. Les financements bancaires sont limités, et les capitaux des investisseurs privés ont du mal à aller s'investir dans les PME. Et pourtant, c'est bien là, dans nos PME, que se créent la croissance et l'emploi, avec de belles perspectives de plus-value pour les investisseurs qui sauront s'intéresser à cette classe d'actifs. C'est pourquoi, chez SmartAngels, nous sélectionnons des entreprises à fort potentiel, et proposons à nos clients, investisseurs privés, de participer directement à leur financement.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com



Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



En Europe, la réalité du contexte économique fait vaciller les marchés actions: Après plusieurs séances... http://t.co/JFhVk6etlr
Vendredi 21 Novembre - 17:16
Deux tiers des DSI français ne peuvent pas exploiter les données de leur entreprise: Selon un étude organisée... http://t.co/V8CSQJi3n0
Vendredi 21 Novembre - 17:01
Immobilier : nouvelle dégradation des indicateurs: En 2014, les ventes au détail de logements neufs ont reculé... http://t.co/VkNWXZX34d
Vendredi 21 Novembre - 16:16
« Les collectivités locales sont pour la plupart en excellente santé financière » http://t.co/RHrPvsB6zL
Vendredi 21 Novembre - 14:39






Lexique de Sciences économiques et sociales


bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com