À 3,23 %, le taux de crédit immobilier atteint son niveau le plus bas

7 Janvier 2013
Notez



Selon une étude de l'Observatoire crédit logement/CSA publié jeudi dernier, le taux moyen de crédit immobilier s'est affiché à 3,23 %, soit en dessous du précédent record de 3,25 % qui datait de novembre 2010. C’est même son plus bas niveau depuis 1945. Cette baisse concerne l'ensemble du marché, aussi bien celui de l'ancien, qui est passé de 3,97 % en février à 3,23 % en décembre, que le marché du neuf, qui a lui aussi enregistré un recul, en glissant de 3,93 % en février à 3,22 % à la fin de l'année dernière.

Un baisse de 33,1 % des prêts accordés

À 3,23 %, le taux de crédit immobilier atteint son niveau le plus bas
Cette chute a permis aux établissements de crédit de limiter la baisse des ventes immobilières. En 2012, le total des prêts accordés a tout de même affichait un recul de 33,1 %. Durant le 3ème trimestre 2012, la production a été en recul de 24.3% en glissement annuel. Après un mauvais mois d'octobre 2012, la production de crédit s'est redressée en novembre, comme en 2011 à la même époque. Les primo-accédants hésitent de plus en plus à franchir le pas face à une conjoncture économique déprimée et les banques ne semblent pas les encourager. Rien d'étonnant donc que le marché immobilier se contracte.

En décembre 2012, la durée des prêts s'est établie à 208 mois, durée, qui, selon l'observatoire Crédit Logement semble maintenant stabilisée : 217 mois en moyenne dans l'ancien (depuis avril) contre 226 mois en moyenne en 2011 et 226 mois en moyenne dans le neuf (depuis avril) contre 233 mois en moyenne en 2011. Le montant de l'apport personnel progresse toujours, mais moins vite que par le passé (+ 6,7% en 2012, après + 9,7 % en 2011).




1.Posté par Viager le 12/01/2013 05:31

Bonjour
Merci pour ce billet
Je ne contredirai pas que les taux de crédit immobilier est au plus bas. Je citerai que malheureusement malgré cette baisse considérable peu de gens peuvent encore investir dans le secteur et devenir propriétaire. Sans doute est-ce par manque de financement ou autre. Il y a une voie qui est intéressante à explorer si on manque de financement, le viager libre ou encore le viager occupé. C'est une bonne option.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Paul Newsome (Unigestion) : « Une approche plus collaborative avec les GPs » https://t.co/5jea1auYXz via @MagDecideurs
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: "Les gérants ont fait des progrès en matière de #reporting et de #transparence" @LNFalchier @CNP_Assurances https://t.co/…
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Le parcours atypique de Richard Thaler, le nouveau prix Nobel d'economie https://t.co/TPFa46kCOo
Jeudi 19 Octobre - 10:28
RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com