92 des entreprises n’ont pas confiance en leurs données

2 Février 2017
Antoine Balduino
Notez



Experian Marketing Services, leader mondial dans la qualité des données, la connaissance client et le marketing cross-canal, dévoile aujourd’hui un nouveau livre blanc « Données et Entreprises en 2017 : un diagnostic complet ».

Un manque de fiabilité à forte répercussion pour le business

« Les données sont perçues comme des insights précieux par les organisations. Pourtant, face à l’augmentation constante de leur volume, les processus et les responsabilités incombant à leur gestion ne sont plus forcément dimensionnés ou adaptés. Nous avons reconduit notre enquête annuelle pour prendre le pouls du marché en matière de gestion des données. » déclare Stéphane Baranzelli, Managing Director EMEA, Experian Marketing Services. 92% des entreprises interrogées à travers le monde suspectent leurs données de comporter des erreurs, et la part moyenne des données estimées comme erronées est de 27%. Les entreprises européennes (Allemagne, France, Espagne) n’échappent pas à la règle.

D’ailleurs, seulement 41% des entreprises interrogées en Europe ont déclaré faire suffisamment confiance à leurs données pour prendre des décisions importantes (contre 44% en moyenne dans le monde). La collecte de données n’est pas une fin en soi pour l’entreprise, mais bien souvent le point de départ d’actions. Les conséquences sur l’entreprise peuvent donc être importantes. Interrogées sur les risques qu’elles associent au manque de fiabilité de leurs données, les entreprises ont principalement désigné le risque de non-conformité et de réglementation (52%), la diminution de la satisfaction/fidélité client (51%) et la perte du revenu client (43%).

Une responsabilité partagée au sein de l’entreprise

Les flots de données à gérer déstabilisent les entreprises. De leur collecte à leur exploitation, le chemin est long et sinueux, semé d’embûches. Les processus de gestion des données en place, ou leur absence en fonction des contextes, sont à l’origine de nombreuses erreurs. L’étude s’est intéressée aux obstacles à surmonter pour les organisations en matière de gestion des données. Par rapport à la moyenne observée à travers le monde, les entreprises européennes rencontrent davantage de challenges à déterminer quelles données gouverner (34%), quelle équipe former (30%) ou encore les règles à créer pour y parvenir (28%).
 
 

La difficulté à obtenir une cohérence dans les processus de data management à travers les différents services de l’organisation est un leitmotiv à travers l’Europe (39%) et plus largement, pour les répondants à travers le monde (41%). D’ailleurs, moins d’une entreprise sur cinq (dans le monde) a déjà adopté une stratégie centralisée de data management.


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Le volume d’offres d’emploi dans le secteur juridique progresse de 11 %: Selon la seizième édition du Baromètre Eur… https://t.co/qwKLd0awO5
Mardi 21 Novembre - 16:39
Pourquoi la nue-propriété est l’avenir de l’investissement immobilier: Investir dans l’immobilier, est-ce bien rais… https://t.co/Pj2nAX8aY5
Mardi 21 Novembre - 16:29
RT @vincent_paes: Hugo Mangin (Blablacar) : « La finance devient plus stratégique » https://t.co/rQZFMTxMFS via @MagDecideurs
Vendredi 17 Novembre - 14:01
RT @vincent_paes: Siemens-Alstom : le nouveau Airbus du ferroviaire ? https://t.co/Qe4qD4pze5
Mercredi 8 Novembre - 12:39





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com