Economie et société - Les clés pour comprendre l'actualité
Economie et société

ECONOMIE ET SOCIETE

Des taux inférieurs à l'inflation pour un enrichissement par le crédit ?

30 Août 2019
Antoine Balduino
Notez



A l'approche du mois de septembre, les taux immobiliers continuent de baisser.  Qu'il s'agisse des taux moyens constatés ou des meilleurs taux, destinés aux profils bénéficiant des meilleurs dossiers, les taux d'une durée de 20 ans enregistrent les baisses les plus significatives. Les candidats à l'accession pourront ainsi, en ce mois de septembre, bénéficier de conditions plus attractives avec -0,09% sur les taux moyens constatés et jusqu'à -0,18% pour les meilleurs dossiers. Quant aux durée de 15 ans, elles passent pour la première fois cette année sous la barre symbolique des 1 % avec des taux d'emprunts moyens à 0,95 %.

Des conditions exceptionnelles

Des conditions exceptionnelles et plus particulièrement au regard de l'inflation. En 2018, le taux d'inflation était de 1,80 % et pour 2019 on prévoit un taux aux alentours de 1,20 %. Un emprunteur qui souscrirait un crédit immobilier à taux fixe, sous l'impact de l'inflation et sous réserve que son salaire progresse, verra ainsi le poids de sa mensualité de remboursement diminuer. Ainsi, pour une mensualité de 950 euros et un salaire de 3 500 euros par mois qui progresserait au même rythme que l'inflation, de 1,50 % en moyenne sur 5 ans, l'emprunteur verrait son endettement passer de 27% à 24% en seulement 5 ans.

 

 « Le 12 septembre 2019 sera une date charnière. La Banque Centrale Européenne devrait en effet annoncer ses mesures de soutien à l'économie, qui devraient s'avérer très accommodantes et aller dans le sens de la poursuite de la baisse des taux. » témoigne Sylvain Lefevre, Président de La Centrale de Financement.

Faut-il pour autant attendre ou espérer des taux négatifs ? Face à ce questionnement de plus en plus courant, Sylvain Lefevre tempère : « Les taux actuellement proposés sont déjà exceptionnels pour les ménages notamment les plus modestes, qui ne pouvaient, jusqu'à présent, prétendre à l'accession. Les taux, aujourd'hui inférieurs à l'inflation, permettent déjà un enrichissement par le crédit. Des modèles plus extrêmes, tels que ceux appliqué notamment par le Japon et par l'Allemagne n'ont pas jusqu'à présent fait leurs preuves, et notre système bancaire français n'est pas prêt pour un tel choc. ».  Pour un montant emprunté de 200 000 sur 20 ans à 1,14 %, la mensualité s'élèvera ainsi à 946,80 avec un coût total de crédit de 27 232 .


Evolution des taux


 

Les taux immobilier moyens de septembre 2019 par durée d'emprunt


Les conditions de taux généralement constatées diminuent sur toutes les durées étudiées dans ce baromètre. Les taux sur 15 ans baissent de 0,08 %, et de 0,06 % sur 25 ans. Une baisse de 0,01 % est constatée sur les emprunts à 7, 10 et 12 ans. La plus forte diminution concerne les financements à 20 ans avec -0,09 %.

 
 
 

Durée de prêt

Taux fixes

d'août 2019

Evolution

Taux fixes de

 septembre 2019

Remboursement mensuel pour 10 000 empruntés

7 ans / 84 mois

0,62 %

- 0.01 %

0.61 %

121.72

10 ans / 120 mois

0,76 %

- 0.01 %

0.75 %

86.70

12 ans /144 mois

0,87 %

- 0.01 %

0.86 %

73.29

15 ans / 180 mois

1,03 %

- 0.08 %

0.95 %

60.29

20 ans / 240 mois

1,23 %

- 0.09 %

1.14 %

47.34

25 ans / 300 mois

1,48 %

- 0.06 %

1.42 %

40.51

 

Les meilleurs taux immobilier de septembre 2019 par durée d'emprunt

 

Un emprunteur bénéficiant d'un très beau dossier pourra solliciter un financement, avec un taux hors assurance, de 0.15 % sur 7 ans, 0.49 % sur 10 ans, 0.55 % sur 12 ans, 0.67 % sur 15 ans et 1.05 % sur 20 ans. Par rapport au mois précédent, les meilleurs taux sur 20 ans connaissent quant à eux une baisse conséquente de 0,18 %.  
 
 

Durée de prêt

Taux fixes

d'août 2019

Evolution

Taux fixes de

 septembre 2019

Remboursement mensuel pour 10 000 empruntés

7 ans / 84 mois

0.15 %

=

0.15 %

119.68

10 ans / 120 mois

0.50 %

- 0.01 %

0.49 %

85.45

12 ans /144 mois

0.55 %

=

0.55 %

71.99

15 ans / 180 mois

0.72 %

- 0.05 %

0.67 %

58.76

20 ans / 240 mois

0,93 %

- 0.18 %

0.75 %

45.77

25 ans / 300 mois

1,12 %

-0.07 %

1.05 %

38.74

 

 

 

Profil des emprunteurs ayant réalisé leur projet en août 2019

Usage du bien financé en août 2019


 

L'emprunteur type du mois d'août 2019
 
 

Statistiques diverses

Tous dossiers

primo-accédants

hors primo-accédants

Âge moyen

38 ans

33 ans

40 ans

Répartition H/F

51.6% d'hommes

52.2% d'hommes

51.3% d'hommes

Répartition H/F mono-empr.

54.8% d'hommes

54.3% d'hommes

55.1% d'hommes

Revenu annuel du ménage

53 388

39 100

61 317

Montant d'apport moyen

43 985

23 058

55 427

% d'apport moyen

12,2 %

9,0 %

13,9 %

Prêt principal moyen

185 845

165 650

196 807

Durée moyenne du prêt p.

20 ans et 10 mois

22 ans et 6 mois

19 ans et 11 mois

 



Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter








Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com