ECONOMIE ET SOCIETE

Métro du Grand Paris : entre retard et problèmes de financement

20 Août 2012
Notez



Votée par le Parlement au printemps 2010, la construction du métro automatique du Grand Paris posait de nombreuses questions quant à son financement. Deux ans plus tard, bien qu'un premier tronçon soit enfin lancé, les questions demeurent encore. Résultat, initialement prévu pour 2023, le projet devrait maintenant être terminé pour 2025. Selon certaines sources proches du dossier, cela relèverait du miracle si le métro du Grand Paris voyait le jour avant 2035. Mais, pour le moment, ce qui pose le plus de problème est bien la question du financement.

20,5 milliards d’euros

Métro du Grand Paris : entre retard et problèmes de financement
Le coût du Grand Paris Express est estimé à 20,5 milliards d'euros. Le montage financier arrêté en janvier 2011 comprend une part de recettes fiscales : 5 milliards d'euros de taxes sur les entreprises et les particuliers de la région. Il y a aussi un grand emprunt de 10 à 12 milliards. Pour contracter ce prêt, l'Etat s'est engagé, à l'époque, à verser une dotation en capital de 4 milliards à la Société du Grand Paris (SGP), maître d'ouvrage du projet. Le nouveau gouvernement est censé inscrire près de 1 milliard d'euros de dépenses dans la loi de programmation des finances publiques (LPFP) pour 2013-2016.

En attendant, un premier circuit va bientôt être lancé. L'enquête publique préalable démarrera en novembre. Il reliera les périphéries est et ouest de la capitale en contournant celle-ci par le sud en trente-cinq minutes. Long de 33 km, il traversera 21 communes desservies par 16 stations sur 4 départements. Les travaux devraient commencer fin 2013, pour être achevés en 2020. Pour ce premier tronçon, les dépenses sont estimées à près de 5,5 milliards, soit 1 milliard de plus que l'évaluation initiale réalisée en janvier 2011… Plus inquiétant, aucune date n’a été indiquée pour le lancement des autres enquêtes publiques sur le reste du réseau du futur métro du Grand Paris.




1.Posté par La_rebelle le 29/08/2012 20:46

Le contribuable paiera, ne nous inquiétons donc pas (sic) .

Rendez-vous donc en 2020 sur Planète béton, puisque l'avenir c'est le tout béton. Ce qu'il y aura dans vos assiettes, vous le saurez ultérieurement.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



La fiscalité immobilière représente 27 % du coût de construction: Selon une étude du cabinet Fidal, notre... http://t.co/4bQynCfVO4
Mardi 21 Octobre - 17:47
Jeux de marques http://t.co/Gp3FybmX2G
Mardi 21 Octobre - 15:22
« Un robot m’a mis au chômage » http://t.co/Gr2ojqFNcl
Mardi 21 Octobre - 10:26
RT @lecho: Pourquoi l'avenir économique fait peur http://t.co/l0dc68LFUf
Lundi 20 Octobre - 17:12

Lexique de Sciences économiques et sociales


bonial – prospectus et catalogues de vos magasins – moins de papier!

À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com