Les business angels ont accompagnés plus de 300 entreprises en 2014

26 Mars 2015
Antoine Balduino
Notez



Selon les données recueillies par la Fédération France Angels auprès de ses 75 réseaux de Business Angels adhérents implantés partout dans l’Hexagone, le nombre d’investisseurs privés augmente, l’efficacité de l’accompagnement des jeunes entreprises se renforce et impacte favorablement le marché de l’emploi.

Un engouement grandissant pour l’investissement des startups

En 2014, le nombre de Business Angels membres des 75 réseaux fédérés par France Angels est en légère augmentation avec 4 442 investisseurs individuels (soit +3,5% par rapport à 2013). Ce chiffre confirme les résultats du Baromètre France Angels/BFM Business des Business Angels de Janvier 2015, qui indiquait un intérêt grandissant pour le financement et l’accompagnement des startups. A noter laforte progression des femmes investisseuses, dont la part a atteint 11% l’année passée (contre 7% en 2013). L’année 2014 confirme une fois encore l’effervescence de l’écosystème entrepreneurial avec de très nombreux dossiers reçus par les réseaux de Business Angels.

A l’instar des tendances du marché de l’investissement en France, et comme anticipé dans le dernier Baromètre France Angels/BFM Business, le montant des investissements sur l’année s’est élevé à 36,5 M€ contre un peu plus de 41 M€ en 2013. Au total, 305 entreprises ont été financées et accompagnées au cours de l’année dernière. Une part significative de cette baisse s’explique par l’arrivée à terme de la capacité d’investissement de nombreuses Sociétés d’Investissement de Business Angels (Siba). Soumises à de nouvelles contraintes réglementaires depuis 2009 et 2011, les Siba ont enfin vu la législation s’assouplir ce qui va permettre de voir apparaître de nouvelles structures dès cette année.

Près de 3 000 emplois concernés

Les Business Angels ont permis aux entreprises qu’ils financent et accompagnent de bénéficier d’un montant global de financement de l’ordre de 110 M€. En constante progression, l’effet de levier sur ces investissements est aujourd’hui proche de 3,5. La prise de risque très en amont des Business Angels en faveur des startups convainc en effet les investisseurs individuels, les fonds d’amorçage, fonds régionaux de co-investissement et les banques régionales d’intervenir dans le tour de table. Outre cet effet de levier, l’apport financier initial des Business Angels dans les jeunes pousses a contribué à la création et/ou maintien de près de 3 000 emplois directs et indirects en 2014.

Les réseaux de Business Angels sont essentiellement implantés au cœur des grands bassins économiques de l’Hexagone : Ile de France (38 %), Auvergne & Rhône-Alpes (15 %), Languedoc-Roussillon / Midi-Pyrénées & PACA (12%), Bretagne (10 %), Pays de la Loire & Centre (9 %), Aquitaine / Poitou-Charentes & Limousin (7 %), la Champagne-Ardenne / Bourgogne / Franche-Comté / Lorraine & Alsace (7 %) et enfin Nord & Normandie (3 %). La répartition sectorielle des investissements indique une forte concentration dans le secteur du digital (51 %), suivi par la santé et les biotech (14 %), les biens de consommation (8 %), l’industrie et la chimie (7 %). Le reste se partage entre les services et transports (6%), l’énergie et les « cleantechs » (5%), les médias (3%), la mode (1%) et autres (5%).


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



RT @vincent_paes: Révolution fiscale en vue pour les États-Unis https://t.co/7KURlCnhPC via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Retraites : garder une vision à long terme https://t.co/dViHZaFYCU via @MagDecideurs
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: #Licornes : sous le soleil des #fonds https://t.co/bLq2RwCrNQ #start-up
Lundi 16 Octobre - 12:20
RT @vincent_paes: Les ambitions de @PhilippeARRAOU à la tête de @bdofrance https://t.co/Sffw6A1bEp
Lundi 16 Octobre - 12:20





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com