Le rachat de crédit a encore de beau jour devant lui

4 Septembre 2014
Antoine Balduino
Notez

Avec la baisse des taux des crédits immobiliers, c'est le moment !



En juin, les taux fixes moyens sont tombés à 2,70 % sur 15 ans et à 2,85 % sur 20 ans, selon une étude réalisée par le courtier AB Courtage. Pour les bons dossiers, ces taux peuvent descendre à 2,25 % sur 15 ans et 2,70 % sur 20 ans. Des taux historiquement bas. A vous d'en profiter et de faire des économies sans effort ! En fonction de votre emprunt initial, les gains peuvent s'élever en dizaine de milliers d'euros.

Reprise des demandes de crédit immobilier

Les futurs emprunteurs viennent de gagner de 0,05 % à 0,10% sur les barèmes du mois de mai. Et avec la politique monétaire mise en place par la BCE, la tendance devrait se confirmer dans les mois à venir. Le taux directeur de la BCE n'est que de 0,15 % ! Résultat, avec des taux aussi bas, la Banque de France constate une reprise des demandes de crédit. Mais pas que le rachat de crédit continue d'avoir la côte.

En 2013, les demandes de renégociation de crédit ont augmenté de 84 % sur un an. Qui est concerné ? Si votre taux initial est supérieur d'au moins 0,50 point par rapport au taux immobilier actuel, réaliser un nouveau prêt vous permettra de diminuer le coût total des intérêts. Votre crédit doit aussi avoir été souscrit il y a moins de cinq ans. En effet, les intérêts sont remboursés dans les premières années.

Votre meilleur allié, le courtier

Ainsi, tous ceux qui ont acheté leur bien immobilier avant 2012 ont donc intérêt à réaliser un refinancement hypothécaire pour économiser de l'argent sur les intérêts. Pour trouver la meilleure offre, n'hésitez pas à passer par un courtier hypothécaire. Ce dernier agit comme intermédiaire entre le particulier voulant souscrire un prêt hypothécaire et la banque. Au-delà du gain de temps, l'avantage est de pouvoir bénéficier de taux avantageux dont le courtier peut bénéficier grâce à sa relation privilégiée avec les institutions financières. Il peut être tentant d'aller en voir plusieurs. Pourtant, cette opération est un mauvais choix. En effet, lorsque vous vous rendez chez l'un, votre nom est mémorisé chez les banques. Du coup, lorsqu'un autre courtier s'adressera à une banque, il ne pourra pas négocier pour vous. Prendre un courtier est aussi une histoire de confiance.

Autre particularité de cet intermédiaire financier, la possibilité de regrouper ces différents prêts dans un seul. Un autre bon moyen de faire des économies et d'y voir plus clair dans ses finances. Ces types de courtiers sont présents dans tous les pays, que ce soit en France avec la société April ou au Canada avec Multi-Prêts. Il est intéressant de les comparer pour trouver celui qui répondra le mieux à vos besoins.


Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



La directive MIF 2 bouleverse les pratiques sur les marchés: Les acteurs devront assumer... https://t.co/um92fc5kCg https://t.co/KzRcvmczf9
Jeudi 20 Avril - 19:52
La filière bois profite de la hausse des prix: L’indice général du prix de vente des... https://t.co/UBSr4cUKPF https://t.co/BLOPaRyNqQ
Jeudi 20 Avril - 19:52
Quels impacts économiques suite au référendum en Turquie: Le taux d’approbation du... https://t.co/mDJnFYZWh5 https://t.co/hF2d5LCReS
Jeudi 20 Avril - 19:52
Les banques face aux Gafa: Google, Apple, Facebook et Amazon font trembler la planète... https://t.co/v8kA7lIb62 https://t.co/hjUgAkLm4U
Jeudi 20 Avril - 19:52





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com