Immobilier d’entreprise : les solutions pour bien commencer

27 Mai 2014
Notez



Lorsque l’on franchit le pas de créer son entreprise, la question de l’immobilier est essentielle. En effet, si pendant les premiers mois, on peut jongler en faisant du télétravail, la nécessité de locaux s’impose rapidement. Par exemple, comment accueillir un client ? ou comment faire passer des entretiens d’embauche par exemple ? Disposer de locaux est une étape essentielle dans le développement de votre société.

Un coût fixe non négligeable

Le chef d’entreprise doit également faire face à une autre réalité : son coût. Qui plus est, fixe. Une fois le bail signé, difficile de revenir en arrière, même si l’on connaît une baisse de l’activité. C’est pourquoi, il est important de choisir la solution la plus adaptée à sa situation. De nombreuses possibilités s’offrent aux entrepreneurs. Passage en revue des avantages et inconvénients de chacune d’entre elles.

1- Les incubateurs et les pépinières d'entreprises

 Le principe : l’incubateur et son grand frère, la pépinière d’entreprises, s’adressent aux entreprises de moins de quatre ans. Le principe est de réunir dans un même endroit plusieurs start-ups d’un même secteur.
Avantages : tout est réunit pour que vous vous concentriez sur le développement de votre entreprise : installation rapide, démarches administratives facilitée et accompagnement personnalisé. De plus, les coûts financiers sont minimes : compter environ 400 euros par mois. Bref, l’une des meilleures solutions.
Inconvénients : malheureusement, il y a peu de places et les secteurs sont si précis qu’il n’est pas dit que votre entreprise puisse postuler. Avant d’obtenir votre place, vous devrez batailler pour prouver que votre entreprise est unique et qu’elle cadre bien avec le projet de la pépinière. A vos Powerpoint donc…

2- La colocation d'entreprises

Le principe : les entreprises ayant trop d’espaces proposent de partager leurs locaux. Pour elles, c’est un moyen d’alléger leur loyer.
Avantages : l’échange entre les deux entreprises, liées à la proximité peut créer des synergies importantes. Sans compter les retours d’expérience. Le coût est également intéressant. En moyenne, il est inférieur de 40 % à une location normale.
Inconvénients : comme dans toute relation, des tensions peuvent rapidement apparaître. Pour éviter cela, pensez à être clair dès le début : qui paie quoi ? comment sont partagées les charges ?

3- Le coworking

Le principe : l’idée du coworking est proche de celui de la colocation d’entreprises. La seule différence est qu’il réunit dans un même endroit plusieurs entrepreneurs. Il n’y a pas une entreprise qui loue à une autre. Le rapport est donc un peu plus égalitaire.
Avantages : réduction des coûts et dialogue. Apparu dans les années 2000, le coworking est avant tout une philosophie, celle du partage et de l’échange.
Inconvénients : cette solution se prête plus aux professions axées sur le web et les nouvelles technologies. Plus souples, ils se prêtent mieux à ce type de collocation. La limite de taille peut également poser problème aux sociétés qui souhaitent grandir rapidement.

4- Location de bureaux au sein de centres d'affaires

Le principe : grâce à l’essor des nouvelles technologies, les centres d’affaires séduisent de plus en plus les start-ups ou les professionnels qui sont amenés à se déplacer fréquemment. Ils réunissent dans un seul espace, tout ce don une entreprise à besoin.
Avantages : le mot d’ordre est la flexibilité ! De grandes sociétés comme Regus proposent désormais des solutions sur mesure pour la location de bureaux équipés en centre d'affaires. Vous pouvez ainsi louer des locaux pour une après-midi afin de recevoir l’un de vos clients ou réaliser une réunion en interne avec vos salariés (qui travaillent d’habitude depuis chez eux). C’est la bonne solution pour tester la viabilité financière de votre entreprise. Si vous voyez que votre activité se développe, vous pouvez ensuite louer des locaux permanents au sein du même centre d’affaires.
Inconvénients : un peu plus cher que les autres alternatives mais vous payez pour ce que vous consommez vraiment. La flexibilité impose également de savoir bien s’organiser pour ne pas avoir de mauvaises surprises.



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Peugeot se rêve en nouveau Mercedes: Le chemin sera long mais Carlos Tavares a adopté la... https://t.co/G2s6bb3DxQ https://t.co/LcZCwJnWKW
Mercredi 24 Mai - 12:23
Marchés : des signaux contradictoires qui incitent à la prudence: Les marchés sont... https://t.co/TFPVlixGCt https://t.co/U7h3VVa5Oz
Mercredi 24 Mai - 11:22
66 % des Français disposent d'au moins deux établissements bancaires: En France comme en Europe, l’arrivée des... https://t.co/KOcQ1VhKL1
Mardi 23 Mai - 15:22
La nouvelle norme internationale IFRS 17 révolutionne la comptabilité des assurances:... https://t.co/1bzAov7qif https://t.co/r9UaWk5wiE
Mardi 23 Mai - 14:52





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com