Formation professionnelle : à chômage de masse, solution de masse

19 Octobre 2017
Jean-Pierre Lehnisch
Notez



Jamais le chômage n'a été aussi élevé en France notamment. Les causes sont multiples. Mais tous les experts s'accordent sur un point : il n'y a pas d'adéquation entre l'offre et la demande sur le marché du travail. Des chômeurs cherchent, les entreprises cherchent. Et comme au théâtre, ils ne se rencontrent pas ! Pourquoi ? Poser cette question c'est évoquer le problème de la formation professionnelle ! Et là aussi, les acteurs ne se rencontrent pas ! Les chômeurs font semblant de se former dans des secteurs qui ne les intéressent pas. Des stages ne trouvent pas preneurs. Et le nombre de demandes de formation augmente !

600 000 personnes à former

Formation professionnelle : à chômage de masse, solution de masse
On évoque des chiffres qui donnent le vertige : 600 000 personnes à former dit-on ! Donc pour une moyenne de dix personnes par session, il faudrait créer 60 000 classes de formation avec chacune d'elles des milliers d'heures d'enseignement et… des formateurs ! Où trouver les locaux ? Les animateurs ? Les structures administratives et financières ? Tout cela est utopique. Reprenons notre titre « chômage de masse, solution de masse ! ». La solution existe en effet : c'est le mix-pédagogique qui intègre la formation à distance. Expliquons-nous : la seule méthode de masse doit intégrer l'enseignement à distance ouvert qui a le vent en poupe à travers le monde.

La formation des demandeurs d'emplois ne peut se défausser en organisant de manière non pensée des séminaires de quelques jours, voire quelques semaines. Cette formation représente souvent un recyclage, une refondation pédagogique impossible à assurer en présentiel exclusif. Seule la formation ouverte à distance peut relever ce défi. Mais cette clé de voûte doit s'accompagner de compléments pédagogiques comme des regroupements en présentiel, des e-conférences, des forums, des relations permanentes en ligne avec les formateurs. C'est cela le mix-pédagogique qui permet de relier la solution de masse avec le suivi personnalisé de chaque formé.

La formation à distance

C'est cette solution de la contradiction pédagogique (entre formation de masse et suivi personnalisé) qui donne des résultats extraordinaires. Oui, formation de masse et suivi personnalisé sont conciliables grâce à ce mix-pédagogique. De surcroît, cette méthode satisfait beaucoup les formés, adultes pour la presque totalité des demandeurs de formation, sur le plan pédagogique (la formation à distance est un bras séculier qui balaye tout un pays, voire le monde) et sur le plan psychologique : les formés ne souhaitent pas « retourner à l'école » dont ils gardent souvent un mauvais souvenir ! Sans compter le temps et les coûts que représentent les déplacements.

« Chômage de masse, solution de masse » : la formation à distance répond positivement avec, de surcroît, la qualité et la souplesse des prestations. Le schéma « classe-professeurs-candidats » ne doit plus être la réponse unique et exclusive pour les demandeurs de formation trop souvent désignés comme « demandeurs d'emplois ». La formation professionnelle précède l'emploi. Le schéma de la pédagogie en présentielle doit s'intégrer dans un projet plus vaste de formation ouverte à distance. Toutes les parties concernées (Etat, marché du travail, entreprises, candidats) sont toutes ensemble, gagnantes !

A propos de l'auteur : Jean-Pierre Lehnisch, président-directeur général du CNFDI et docteur d'Etat en droit et licencié es-lettres.


Jean-Pierre Lehnisch

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Le volume d’offres d’emploi dans le secteur juridique progresse de 11 %: Selon la seizième édition du Baromètre Eur… https://t.co/qwKLd0awO5
Mardi 21 Novembre - 16:39
Pourquoi la nue-propriété est l’avenir de l’investissement immobilier: Investir dans l’immobilier, est-ce bien rais… https://t.co/Pj2nAX8aY5
Mardi 21 Novembre - 16:29
RT @vincent_paes: Hugo Mangin (Blablacar) : « La finance devient plus stratégique » https://t.co/rQZFMTxMFS via @MagDecideurs
Vendredi 17 Novembre - 14:01
RT @vincent_paes: Siemens-Alstom : le nouveau Airbus du ferroviaire ? https://t.co/Qe4qD4pze5
Mercredi 8 Novembre - 12:39





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com