Actions européennes : privilégier les thèmes exposés aux tendances reflationnistes

1 Février 2017
Antoine Balduino
Notez

L’équipe Actions Européennes de l’UBP, dont l’approche de stock-picking est fondée sur la génération de thèmes d’investissement, a ajusté sa stratégie au cours des derniers mois pour profiter de l’évolution de l’environnement de marché.



L’environnement de marché est en train d’évoluer. Les indicateurs macroéconomiques récents indiquent un raffermissement de l’inflation, dans le sillage de la reprise des cours du pétrole. Dans ces conditions, les investisseurs peuvent s’interroger sur l’orientation des taux obligataires : arrive-t-on prochainement au terme des politiques ultra-accommodantes ? Les taux obligataires ont-ils atteint leur point bas, à partir duquel il faut envisager un rebond ?

Remontée des taux

L’équipe Actions Européennes de l’UBP considère le scénario d’une remontée des taux et a mis en place une stratégie dite « barbell », pour y faire face. « Au sein de nos portefeuilles, nous avons renforcé l’exposition aux moyennes capitalisations d’une part, aux thèmes ‘value’ et ‘reflation’ d’autre part » explique Rob Jones, co-Directeur de la gestion Actions Européennes. Une corrélation est historiquement observée lors des séquences de remontée des taux obligataires : les secteurs cycliques, à l’image du secteur de la consommation, ont tendance à surperformer en bourse quand les taux d’intérêt remontent.

L’équipe procède à un arbitrage en cédant des large caps, au profit de mid caps au potentiel de croissance des bénéfices supérieur. Concernant les positions value, l’exposition aux actions des secteurs des matières premières et pétrolier, privilégiée depuis  début 2016, est aujourd’hui élargie à d’autres secteurs. « Nous avons ainsi progressivement renforcé la pondération des valeurs issues du secteur industriel et de quelques positions sur les marchés émergents, notamment dans le secteur bancaire. Nous constatons actuellement une amélioration significative des résultats de certaines de ces valeurs, pour la première fois depuis de nombreuses années » relève ScottMeech, co-Directeur de la gestion Actions Européennes. Au sein de sa stratégie actions européennes, l’équipe de gestion surpondère actuellement les titres issus des secteurs financiers, des biens de consommation et de l’industrie par rapport à l’indice MSCI Europe. En revanche, elle sous-pondère les titres des secteurs de l’information et technologie, des télécommunications et des utilities.


Tags : Actions, Europe, Taux
Antoine Balduino

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter




Regroupement de crédit sur rachat-credit-entre-particulier.com
La loi Hamon




Facebook
Twitter
Viadeo
Mobile
Rss

Inscription à la newsletter



Le système redistributif réduit fortement la pauvreté: La Direction de la recherche, des... https://t.co/kHgU9thvTu https://t.co/9PDhpU94Bc
Mardi 25 Juillet - 12:09
Pleins feux sur les actions allemandes: Il y a quinze ans, Tim Albrecht reprenait la... https://t.co/7e4T1ffM6h https://t.co/09sixnz1mx
Lundi 24 Juillet - 17:14
RT @vincent_paes: Family business : la performance dans les gènes https://t.co/c0rFXOmv04 via @MagDecideurs
Lundi 24 Juillet - 10:19
RT @vincent_paes: Les #banques face aux #néo-banques : match nul ! https://t.co/38FF59tez0 via @MagDecideurs
Lundi 24 Juillet - 10:19





Lexique de Sciences économiques et sociales


À vous de jouer...

Vous aimez écrire ? décrypter l'actualité économique ? et donner votre point de vue ? Alors soumettez vos articles à Économie et société. Pour cela, envoyez vos propositions à redaction@economieetsociete.com